Mercato : Le collectif, l’enjeu majeur de l’été du PSG

A quelques semaines de l’ouverture officielle du mercato estival 2016, le Paris Saint-Germain commence à passer aux choses sérieuses. La principale question de l’été parisien ne trouve cependant pas de réponse à l’heure actuelle : qui sera la tête de gondole du PSG la saison prochaine ?

 

PSG, l’an 4… la fin d’un règne

 

Une page s’apprête à se tourner du côté du Paris Saint-Germain. Cinq ans après l’arrivée de QSI à la tête du club, quatre ans après la mise en place de l’objectif ‘Ligue des Champions’, le temps est venu pour le PSG d’enclencher la seconde en procédant à un véritable renouvellement d’effectif.

Ce processus commence par une profonde cure de jeunesse. En dépit de leurs bons et loyaux services – et de leur apport évident dans la phase 1 du projet LdC, les trentenaires parisiens se doivent à présent de changer d’air. Maxwell, Thiago Motta mais aussi Zlatan Ibrahimovic devraient ainsi être gentiment raccompagnés vers la porte de sortie. Il en sera très certainement de même pour Gregory van der Wiel et Salvatore Sirigu compte tenu leur statut de moins en moins important aux yeux du staff technique.

 

Des postes précis à pourvoir

 

Un gardien, deux latéraux, un milieu récupérateur et un attaquant… telle serait la liste des courses parisiennes pour le marché estival. Concernant le supermarché, les produits de qualités sont peu nombreux. A droite, malgré sa fameuse sortie sur Periscope, Serge Aurier devrait finalement passer d’un licenciement à un renforcement de statut en l’espace de trois mois. D’autant plus que ses amis la ‘Guez’ et le ‘Grand’ ne seront certainement pas retenus.

L’idée semble donc d’installer une doublure dans le couloir droit. Un costume que pourrait éventuellement endosser Sébastien Corchia, qui a au passage reçu les éloges de David Luiz et Thiago Silva au cours de l’hiver. Concernant le problème régnant sur le flanc opposé, Lucas Digne ne souhaite pas quitter l’AS Roma où il est actuellement prêté. Layvin Kurzawa n’ayant pas été en mesure de montrer l’étendue de son talent, le staff parisien pourrait le mettre en concurrence avec un latéral gauche expérimenté afin de doubler le poste. Le nom de Benoît Trémoulinas revenait avec insistance ces derniers jours.

Au milieu de terrain, la piste menant à Lassana Diarra semble quant à elle bouclée. Celle-ci, associée au possible repositionnement de David Luiz à ce poste là devrait conduire Thiago Motta soit davantage sur la touche – afin de le préserver – soit vers la sortie dés cet été… Reste à savoir ce qu’il en sera de l’avenir de Benjamin Stambouli, déjà loin d’être incontournable, qui pourrait voir son faible temps de jeu se réduire encore davantage.

 

Une attaque à remodeler

 

Pour ce qui est de l’attaque, l’avenir de Zlatan Ibrahimovic reste en suspens. Annoncé en Chine et du côté de Manchester United, l’intéressé s’éloigne inéluctablement de la capitale ces derniers jours. L’idée de remplacer le Suédois par Neymar Junior ou Cristiano Ronaldo s’amenuise cependant tout autant au fil des semaines, comme le confie L’Equipe ce mardi.

Plutôt que de chercher à recruter sa star vedette, le PSG pourrait ainsi s’inspirer de l’Atletico Madrid, du Bayern Munich ou du Borussia Dortmund en misant en premier lieu sur le collectif, duquel ressortiraient bien évidemment certaines individualités, au lieu de tout bâtir une autour d’un seul joueur.

Le quotidien avance en ce sens que le repositionnement dans l’axe d’Edinson Cavani, après trois ans d’attente, s’accompagnerait pas l’arrivée d’un renfort capable d’évoluer sur le côté de l’attaque. Le profil de Marco Reus serait ainsi attentivement observé par les recruteurs franciliens. Pour ce qui est d’Eden Hazard, il devrait soit rester du côté de Chelsea FC… soit rejoindre le Real Madrid, où Zinedine Zidane l’attend depuis un certain temps.

Avec un recrutement ciblé sur quatre ou cinq postes clés, au lieu d’un banal ajustement à la Stambouli, le Paris Saint-Germain disposerait de solutions en quantité et en qualité… tandis que la venue d’une superstar, en plus d’inhiber les coéquipiers, n’offrirait pas de véritable solution de rechange.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *