Mercato : De Préville, le TFC prêt à satisfaire Reims ?

Alors que le Stade de Reims s’était montré intransigeant ces derniers jours dans le dossier Nicolas De Préville, en faisant passer la côte du joueur à la hausse, le Toulouse Football Club songerait sérieusement répondre positivement aux conditions champenoises.

 

Lutte ouverte pour De Préville

 

A la recherche d’un buteur pour pallier le départ programmé – et annoncé – de Wissam Ben Yedder cet été, le TFC ne compterait pas faire trainer les négociations sur ce dossier. C’est en tout cas ce qu’affirme L’Equipe ce mercredi matin.

Selon le quotidien, le Toulouse Football Club serait ainsi disposé à mettre toutes les chances de son côté en alignant les 5 millions d’euros réclamés par le Stade de Reims pour l’attaquant. Petit bémol dans cette opération, Nicolas De Préville a d’ores et déjà fait part de son intention de rejoindre le Lille OSC. Déjà contraint de vivre une saison délicate ces derniers mois, avec une lutte acharnée – mais perdante – pour le maintien, le principal intéressé se voit offrir l’opportunité de disputer la coupe d’Europe avec les Dogues quelques semaines plus tard… Une chance à laquelle il semble difficile de dire non.

La position du joueur ne devrait d’ailleurs pas faciliter les négociations entre Reims et Toulouse, qui semblent pourtant en passe de conclure l’opération rapidement. Plusieurs scenarii pourraient ainsi voir le jour sur ce dossier : soit Reims et Nicolas De Préville trouvent un accord avec le TFC, ou un autre club capable de mettre la somme demandée sans rechigner, soit le joueur fait le forcing pour rejoindre le LOSC… et Reims accepte de revoir ses prétentions à la baisse. A moins qu’un troisième candidat déclaré, également futur européen, ne soit en mesure d’aligner les 5 millions d’euros réclamés entre temps… Ce qui ne semble toutefois pas être la tendance actuelle.

Dans tous les cas, les hôtes d’Auguste-Delaune seront contraints de vendre leur attaquant afin d’assurer une transition économique due à la relégation du club.

 

One thought on “Mercato : De Préville, le TFC prêt à satisfaire Reims ?

  • 9 juin 2016 at 19 h 54 min
    Permalink

    À la place du Losc, je laisserais De Préville à Toulouse. Des attaquants de ce niveau, ils en trouveront d’autres, et moins chers.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *