Mercato : ESTAC Troyes, Cordoval aurait pu rester à Nîmes

Alors qu’il vient tout juste de retourner du côté de l’ESTAC Troyes, son club formateur, Jérémy Cordoval a confié qu’il aurait pu rester au Nîmes Olympique, qui lui avait soumis une prolongation de contrat.

 

 

Cordoval trois ans à l’ESTAC Troyes

 

Non conservé par l’ESTAC Troyes lors de sa pré-formation au tout début de la décennie, Jérémy Cordoval est de retour du côté du Stade de l’Aube à l’occasion de ce mercato estival. Libre de tout engagement, l’intéressé s’est engagé pour les trois saisons à venir en faveur des Troyens. Il a livré son premier ressenti sur le site officiel du club, assurant notamment qu’il n’avait aucun sentiment de revanche par rapport au fait de ne pas avoir été conservé par le club quelques années auparavant.

« Quand le contact s’est établi avec l’ESTAC, j’ai immédiatement été emballé. Revenir dans mon club de cœur, là où j’ai été formé, c’est du bonheur. En fin de contrat avec Nîmes, j’avais une proposition de prolongation mais j’ai préféré l’ESTAC que j’ai toujours suivi. Ma femme est d’ailleurs auboise et c’est ici que je l’ai connue. On ne peut pas dire que c’est une revanche, bien que je revienne comme joueur professionnel alors que je suis parti amateur. J’avais été déçu à l’époque alors que la majorité de mes potes avait paraphé un contrat pro. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *