Mercato : L’OM ne retiendra pas Diarra en juin

Incontestablement un des deux meilleurs joueurs de l’Olympique de Marseille cette saison, en compagnie de Steve Mandanda, Lassana Diarra ne devrait pas s’éterniser très longtemps du côté de la Canebière. Un accord avec la direction olympienne existerait en effet afin de faciliter le départ du joueur au mois de juin.

 

« Diarra, c’est un challenge humain pas une affaire financière »

 

A défaut d’avoir bâti une équipe suffisamment compétitive cette saison, pour se mêler aux places européennes, Vincent Labrune aura tout de même eu le mérite d’attirer Lassana Diarra dans ses filets… le tout pour zéro euro. Ayant dû bataillé avec plusieurs clubs sur ce dossier l’été dernier, le président de l’Olympique de Marseille a néanmoins été contraint de se montrer conciliant envers l’international français.

RMC assure en effet ce jeudi que Vincent Labrune aurait accepté de libérer Lassana Diarra en échange d’une faible contrepartie financière au terme de la saison. Le club n’a toutefois pas été le seul à faire des efforts puisque, de son côté, le joueur aurait divisé son salaire par trois en ralliant la Cité phocéenne.

En délicate situation avec le Lokomotiv Moscou, son ancien employeur qui lui réclame 10 millions d’euros auprès du TAS, le milieu de terrain aurait par ailleurs accepté de faire payer l’addition à son futur club (en cas de jugement défavorable). En plus d’échapper à cette facture, et à un salaire mirobolant, l’OM ne cherchera donc pas une rentabilité maximale en vendant son joueur.

Selon cette même source, Vincent Labrune aurait justifié sa position sur ce dossier par ces propos : « Lass, c’est déjà une chance énorme de l’avoir à l’OM, on ne va pas en plus me reprocher de ne pas faire d’argent avec lui (…) Diarra à l’OM, c’est un challenge sportif et humain, pas une affaire financière. Il a fait des efforts énormes, on en fera. Et cela dit, on espère qu’il restera à Marseille, notamment si on arrive à monter un projet intéressant. Et puis, j’ai toujours été transparent à ce niveau-là, les trois valeurs marchandes de l’OM, on les connait : ce sont Batshuayi, Mendy, et désormais Nkoudou. Pas Diarra. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *