Mercato – PSG : Higuain – Icardi, deux pistes contradictoires

A la recherche d’un ultime renfort durant ce mercato estival, le Paris Saint-Germain a coché depuis un certain temps les noms de Gonzalo Higuain et Mauro Icardi. Si ces profils ne semblent pas être ceux recherchés parle PSG, qui souhaite accueillir un joueur polyvalent sur le front de l’attaque, ces deux dossiers connaissent néanmoins quelques évolutions notables.

 

Gonzalo Higuain, sans la Juventus… mais avec 94.7 M€

Contrairement à ces dernières semaines, Naples est prêt à entamer des négociations avec des prétendants. Celles débutées avec la Juventus Turin ont très rapidement débouché sur un statu quo… Puis sur le retrait officiel de la Vieille Dame. Aurelio de Laurentiis a officialisé la nouvelle au terme de cette rencontre.

« La Juventus Turin n’a jamais eu l’intention de payer le montant de la clause libératoire de Gonzalo Higuain. Cela m’a été confirmé par Giuseppe Marotta. Gonzalo Higuain est encore lié par un contrat de trois ans avec nous. Il y a une clause qui s’active que si un club paye 94.7 millions d’euros et si Higuain est d’accord. Le club répondra seulement s’il reçoit une telle offre.

Nous nous sommes protégés avec une clause libératoire très élevé et aucun club n’a dit « on vous fait l’offre ». Gonzalo Higuain n’a pas dit non plus : « Cher Monsieur De Laurentiis, voici l’offre de la Juventus, du Bayern, du Real ou du PSG et je veux y aller ».  Auquel cas , nous n’aurions rien à dire. »

 

Mauro Icardi, priorité à l’Inter Milan…

Dans l’autre dossier, la priorité de Mauro Icardi serait de rester du côté de l’Inter Milan. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Wanda Nara, sa femme et agent, pour FC Inter News. La position du joueur est d’ailleurs très claire : rehausser son salaire sans prolonger un contrat qui court jusqu’en 2019.

« La Juventus Turin et Naples sont ceux qui souhaitent Mauro Icardi. Vous le savez déjà. Notre intention n’est pas de prolonger notre contrat. Nous voulons simplement le revoir sur le plan économique. Est-ce qu’il restera ? Il faut lui poser la question. Je voudrais qu’il reste parce que nous sommes biens à Milan. Lui veut rester parce qu’il aime ses couleurs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *