National : Montée, le RC Strasbourg fait le trou

La 26e Journée de National a livré son verdict ce vendredi soir. A huit journées de la fin du championnat, le Racing Club de Strasbourg peut légitimement prétendre à la montée en Ligue 2 suite à sa (très) grosse opération du weekend.

 

Une avance (toujours plus) conséquente

 

On n’arrête plus le RC Strasbourg en cette fin de saison. En déplacement du côté de Boulogne pour le compte de cette 26e Journée, les Alsaciens ont frappé un grand coup en l’emportant grâce à une unique réalisation de Stéphane Bahoken (59e) sur une exploit individuel. Une victoire qui leur permet d’enchainer avec un quatrième succès de rang, le second consécutif à l’extérieur… Un scénario encore inimaginable il y a encore quelques semaines, puisque le Racing avait du mal à concrétiser hors de ses bases tout au long de l’hiver.

Derrière, les poursuivants s’écroulent les uns après les autres. Longtemps en tête au classement, Marseille Consolat s’est fait écraser à domicile par Avranches (0-3). Les Phocéens, deuxièmes, sont désormais à quatre points de Strasbourg. Troisième au coup d’envoi de cette journée, Orléans n’a pu faire mieux qu’un nul du côté d’Epinal (1-1) et perd ainsi deux unités sur la tête… mais en récupère une sur Consolat ainsi que sur Luçon (4e, 40 pts), également laminé dans son antre par Amiens.

 

Strasbourg, une montée entre ses pieds

 

Conséquence directe : les Strasbourgeois possèdent aujourd’hui neuf longueurs sur Luçon, qui reste scotché au pied du podium. A défaut de s’être adjugé le titre, les hommes de Jacky Duguépéroux peuvent d’ores et déjà regarder vers le haut… en songeant encore plus sérieusement à la montée en Ligue 2. D’autant plus que ces derniers recevront certains de leurs adversaires directs au cours de ce mois d’avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *