NBA : Records, huitième place… Le point sur la conférence Ouest

Alors que nous entrons dans la dernière ligne droite de la saison régulière, toutes les places en playoffs ne sont pas encore acquises, alors que certains records pourraient encore être battus.

Quand on parle de record, on pense bien entendu au fameux 72-10 des Chicago Bulls lors de la saison 95-96, lorsque la bande de Michael Jordan avait concédé seulement 10 défaites en 82 rencontres. Mais Chef Curry et ses compères ont bien envie d’ajouter ce record à leur vitrine. Suite à leur courte victoire face à Minnesota, les joueurs d’Oakland ne sont plus qu’à 10 victoires du record. Toutefois, il faut préciser que c’est en fin de saison que Chicago avait concédé le plus de défaites, devant lutter contre la fatigue et l’enchaînement des matchs. Les Warriors devront donc avoir les épaules solides s’ils veulent s’approprier ce record mythique. Toujours dans la conférence Ouest, 4 équipes sont dans un mouchoir de poche pour la qualification aux playoffs, dont la franchise de Rudy Gobert, les Utah Jazz. Mais si on en restait là, les protégés de Quin Snyder échoueraient à une petite marche des playoffs.

Qui de Dallas, Utah ou Houston passera à la trappe ?

Mais fort heureusement pour le Jazz, des matchs restent encore à disputer, eux qui ne sont qu’à une victoire de Dallas et Houston pour s’approprier la huitième place. Bien que n’étant pas maître de son destin, on peut compter sur Utah pour finir fort la saison et regoûter enfin aux playoffs NBA, qu’ils n’ont plus disputé depuis le sweep face aux Spurs en 2012.
Personnellement, je fais de Dallas mon candidat idéal pour passer à la trappe cette saison, notamment à cause d’un calendrier compliqué, mais aussi en raisons des pépins physiques de leur ailier titulaire Chandler Parsons, élément essentiel dans la structure de Rick Carlisle. Alors, Rudy Gobert va-t-il jouer ses premiers playoffs avec le Jazz ?  La seule chose qui est certaine, c’est que les places pour les playoffs seront disputées jusqu’au bout.

Dans les bas-fonds de la conférence Ouest, on retrouve les Lakers de Kobe Bryant – avec le plus mauvais bilan de la côte (15 victoires pour 55 défaites). Pour cette fin de saison, il s’agira pour les coéquipiers du Black Mamba de continuer à donner du temps de jeu à ses jeunes pépites (D’Angelo Russell, Jordan Clarkson et Julius Randle), tout en s’assurant un bon choix de draft pour pouvoir rebondir l’année prochaine. Une saison qui est donc loin d’être terminée, même si certaines franchises n’ont franchement plus grand-chose à jouer.

Antoine Rouchier

 

Crédit photo : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *