OM : Affaire Mendy, le Gazélec va prendre des sanctions

L’affaire Benjamin Mendy n’est pas encore close du côté du Gazélec Ajaccio. Victime de propos injurieux, visant directement sa mère récemment décédée, le joueur de l’Olympique de Marseille devrait prochainement avoir gain de cause. Jean-Philippe Rosso, l’auteur de ces propos pour le moins déplacés, pourrait quant à lui se voir interdire l’accès au Stade Ange Casanova par les dirigeants ajacciens.

 

Le communiqué du Gazélec Ajaccio

« Hier (mercredi, Ndlr), lors de la rencontre opposant le Gazélec FC Ajaccio à l’Olympique de Marseille, Monsieur Benjamin Mendy a fait l’objet d’insultes faisant référence à sa mère décédée il y a peu de temps.

Il apparaît clairement que ces propos outranciers dépassent toutes les limites de l’acceptable.

Alors que notre île sacralise le respect des défunts et que le Gazélec FC Ajaccio sollicite à chaque match une minute de silence afin de rendre un hommage appuyé à des personnes disparues, soit dans l’entourage du club ou à l’occasion de circonstances exceptionnelles, les propos honteux entendus sont totalement opposés aux valeurs véhiculées par le Gazélec FC Ajaccio.

Ces invectives proférées hier, sont fermement condamnées par l’unanimité des dirigeants, des éducateurs, des joueurs et de l’ensemble des salariés du club.

La direction du Gazelec FC Ajaccio rappelle que le football est avant tout un sport et que le simple fait de payer un abonnement ou un billet d’entrée au stade ne donne pas le droit de se comporter de la sorte en insultant la mémoire des défunts.

Pour conclure, la direction du club se réserve le droit de procéder à des interdictions de stade concernant les fauteurs de trouble dès la prochaine rencontre à domicile. »

Le Président de L’EUSRL GFCA

Mr Miniconi O.

Le Président de l’Association GFCA

Mr Tagliaglioli F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *