OM : Critiques de Boli, la réponse cinglante de Michel

A l’avant-veille du déplacement de l’Olympique de Marseille du côté du Stade Louis-II, pour y affronter l’AS Monaco en vue de la 35e Journée de Ligue 1, Michel Gonzalez était présent en conférence de presse ce vendredi. Voici l’essentiel de ses déclarations, dont certaines sont à prendre avec un énorme sous-entendu… notamment en ce qui concerne Basile Boli.

 

La réponse à Basile Boli

 

« Je suis une personne qui doit faire face aux critiques, même si elles viennent d’une légende du club comme Boli. Mais je dois dire qu’il se trompe, pour deux raisons.

Premièrement, on lui a ouvert le vestiaire donc il pouvait me dire très clairement les choses droit dans les yeux. Ensuite il a parlé de choix tactiques en manquant d’informations. Michy Batshuayi n’avait (par exemple) fait qu’un seul entrainement avant le match. S’il était là pour assister aux entraînements, il aurait aisément pu se rendre compte du pourquoi de cette décision.

Moi personnellement, il m’a déçu comme personne et aussi comme représentant du club car on lui a ouvert la porte du vestiaire depuis le premier jour et ces déclarations n’étaient pas nécessaires. Boli devrait être beaucoup plus que cela.

Je ne pense pas qu’une légende comme Boli puisse avoir été influencée d’une quelconque manière. Une explication ? Non. J’ai eu beaucoup d’opportunités de parler avec lui, mais pas cette semaine. Tout simplement pour lui dire que le vestiaire lui était grand ouvert. Comment pourrait-il en être autrement pour une telle légende, qui a porté ce maillot à de si nombreuses reprises ? »

 

La mise en vente de l’OM

 

« J’ai vu le communiqué, il y a une idée très claire qui a été exprimée, il faut respecter sa décision. Elle a choisi le moment le plus opportun. Ça ne change rien pour moi, mon objectif est de bien terminer la saison et gagner la Coupe de France. »

 

Ses intentions pour l’intersaison

 

« J’aimerais rester l’OM l’année prochaine. J’ai un contrat, j’espère qu’il sera respecté. Mais cela ne dépend pas de moi. J’aimerais pouvoir construire ou reconstruire quelque chose avec la préparation d’avant-saison. Ce n’est pas la même chose de prendre un groupe en cours de saison et de le construire. »

 

Une cassure avec les joueurs ?

 

« Ce n’est pas normal d’avoir une série de 7 mois sans gagner à domicile, comme ce n’est pas normal non plus d’avoir été invaincus 7 mois à l’extérieur. Cela reflète notre déséquilibre.

Après le match de Toulouse, on a senti qu’il n’y avait plus la même confiance dans l’équipe. On a toujours un rapport direct avec les joueurs, ils ne baissent jamais les bras, ils nous encouragent quelque part. »

 

Une crainte avant le match à Monaco ?

 

« De ce que je vois à l’entrainement, les joueurs ne sont pas craintifs, ils sont prêts pour le match de dimanche. C’est l’une de nos meilleures semaines d’entrainement. On ne se focalise pas sur le classement, certes il y a un risque, mais on va à Monaco pour prendre les trois points.

Il manque seulement Isla et Diarra. Alessandrini suspendu. Tous les autres joueurs sont disponibles. Mais on attend de voir ce qu’il se passera la nuit prochaine… on n’est pas à l’abri d’une surprise la nuit à Marseille ! Moi, personnellement, je préfère dormir la nuit. »

 

Avec OM.net, Le Phocéen.fr et RMC.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *