OM : Labrune, QSI en soutien pour trouver un repreneur

Alors que l’arrivée de Pablo Dana était récemment évoquée, c’est finalement par l’intermédiaire de QSI – aujourd’hui à la tête du Paris Saint-Germain – que l’Olympique de Marseille aurait trouvé une issue en vue d’une vente à venir du club olympien.

 

Une enveloppe de 200 millions d’euros pour l’OM

 

Ayant rejeté une dizaine d’offres de rachat, Vincent Labrune était encore au point mort dans ses négociations avec Pablo Dana ces derniers jours. Lassé par le marasme ambiant du côté de la Commanderie, l’Emir Tamim ben Hamad Al-Thani – propriétaire du PSG – aurait été chargé par Nasser Al-Khelaïfi de trouver un repreneur à l’Olympique de Marseille.

En substance, le président du club de la capitale aurait déclaré : « Je n’en peux plus de voir cette bande de tocards jouer le maintien. Ce sont les seuls qui nous permettent de remplir le Parc des Princes en Ligue 1 et ils sont aux portes de la Ligue 2… »

Une première réunion entre ce dernier et Vincent Labrune aurait déjà eu lieu en milieu de semaine. Pratiquement dix ans après son échec, il se murmure notamment que Jack Kachkar pourrait ce coup-ci bénéficier du soutien d’un prince émirati dans sa quête de rachat de l’Olympique de Marseille. Une enveloppe de 200 millions d’euros serait d’ailleurs allouée à l’OM pour le prochain mercato estival.

Vincent Labrune a pour sa part confié vouloir remettre sur pied le projet Dortmund, en réunissant les meilleurs jeunes de Ligue 1. « Maintenant que l’autre blondasse est partie, j’ai enfin les moyens de constituer une véritable équipe. Le recrutement est pratiquement bouclé. Les dossiers Zinedine Machach (TFC) – pour qui Olivier Sadran demandait 130 millions d’euros – Jules Iloki (FC Nantes) et Sofiane Boufal (LOSC) sont d’ores et déjà bouclés. Nous prions pour en faire de même avec Gaétan Perrin (OL). L’objectif est de remporter une deuxième Ligue des Champions d’ici 2019, lorsque ces jeunes seront arrivés à maturité. »

 

Objectif Ligue 2 à tout prix pour Labrune

 

Un projet qui a bien évidemment de grandes chances d’aboutir puisque, avec l’instauration de la nouvelle ligue européenne, la Ligue des Champions sera désormais  – comme au rubgy – réservée aux clubs promus de la deuxième à la première division à travers l’Europe.

Le président de l’OM a ainsi ajouté : « Dans la vie, il faut savoir accepter l’échec. Cela fait bientôt six ans que je le vis au quotidien. Nous nous battrons donc jusqu’au bout pour descendre cette saison afin de revenir encore plus fort en Ligue 1 dans un an et décrocher notre objectif européen. Je ne veux plus entendre parler de maintien. Quand on a la chance de pouvoir s’offrir un titre de Champion de France de Ligue 2, il faut savoir sauter sur l’occasion. C’est de toute façon bien le seul trophée en France que le PSG n’ira pas chercher. »

Dans sa quête de la descente, l’OM aura tout de même fort à faire la saison prochaine. Comme chaque année, c’est une bonne dizaine de concurrents qui devraient jouer leurs places pour la descente, à commencer par les futurs promus. A entendre son président, le club phocéen fera tout son possible pour couler le plus bas possible et cela dés cette saison.

 

Tout ceci est bien entendu un récit fictif pour le 1er avril. Toute ressemblance, de près ou de loin, avec la réalité ne serait que pure coïncidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *