OM : Michel, CdF et Vél’ à huis-clos… MLD a tout gagné !

Une semaine après avoir officiellement mis en vente l’Olympique de Marseille, Margarita Louis-Dreyfus a réalisé trois jours de rêve en ce milieu de semaine. Retour sur ces journées mouvementées dont, une fois n’est pas coutume, MLD est finalement la grande gagnante du côté de l’OM.

 

La mise à l’écart de Michel Gonzalez

 

Conforté il y a peu, Michel Gonzalez a finalement été démis de ses fonctions au surlendemain de la défaite de l’Olympique de Marseille face à l’AS Monaco. S’il était avéré depuis un long moment déjà que l’Espagnol n’était pas l’homme de la situation pour l’OM, sa mise à l’écart – à la veille d’une demi-finale de Coupe de France – ne devait rien au hasard. L’effet escompté, un choc psychologique, a d’ailleurs eu lieu mercredi soir. Une grande partie des supporteurs a en outre bien accueilli cette décision.

Le seul point d’ombre dans cette affaire reste de savoir comment la direction olympienne va pouvoir s’y prendre pour licencier Michel Gonzalez sans débourser la moindre indemnité. Pour l’heure, et en attendant son fameux rendez-vous préalable de licenciement, le principal intéressé est toujours sous contrat avec le club phocéen mais n’a plus l’équipe première à sa charge.

 

La qualification face à Sochaux

 

Il n’y avait rien d’exceptionnel dans la prestation offerte par l’Olympique de Marseille mercredi soir devant Sochaux. Une victoire sur la plus petites des marges a suffi à l’OM pour s’offrir une fin de saison palpitante. Après avoir flingué leurs chances rapidement en Ligue 1, les Marseillais pourront tout de même miser le restant de cet exercice sur un dernier match à enjeu le 21 mai prochain : une finale de Coupe de France face au Paris Saint-Germain.

Là encore, Margarita Louis-Dreyfus est la grande gagnante de ce succès sur les Lionceaux. Avec la vente annoncée du club, une qualification directe en Europa League (en cas de victoire sur le PSG) pour la saison prochaine pourrait favoriser une transaction… si celle-ci n’a pas déjà eu lieu. Ce résultat valide par ailleurs le choix de licencier Michel Gonzalez à cet instant de la saison puisqu’une victoire suit cette décision.

 

Le huis clos partiel au Vélodrome

 

Lors de la réception des Girondins de Bordeaux début avril, il y avait eu les chèvres et Benny Hill pour les joueurs, les intimidations pour Vincent Labrune… et les « messages d’encouragements » pour MLD, qui l’incitaient très explicitement à se barrer du club.

Les débordements survenus durant cette fameuse soirée ont débouché ce jeudi soir sur un huis clos partiel du Stade Vélodrome pour la fin de saison, soit deux rencontres, à commencer par celle de ce dimanche face au FC Nantes. La direction phocéenne devra tout de même se présenter devant la Commission de discipline de la LFP le 12 mai prochain.

Margarita Louis-Dreyfus réalise une nouvelle fois un coup parfait, de manière involontaire néanmoins. Avec cette fermeture des virages, les messages hostiles – dont elle a en partie été la victime – ne viendront plus polluer l’atmosphère du Stade Vélodrome cette saison. Il ne manquerait plus qu’une victoire sur les Canaris ce weekend pour ponctuer en beauté une semaine qui avait pourtant bien mal débuté lundi dernier… au lendemain d’une cuisante défaite devant l’AS Monaco.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *