OM : Rachat, une tentative de reprise tombe à l’eau

Opposée à une vente du club, Margarita Louis-Dreyfus avait récemment laissé la porte ouverte à l’arrivée d’un investisseur dans le capital de l’Olympique de Marseille.

 

« Fin de partie » pour Granturco et l’OM

 

Visiblement pas au courant des intentions de la propriétaire de l’OM, Me Thierry Granturco – avocat représentant un fonds d’investissement nord-américain – faisait part d’un intérêt concret de son client en vue d’un rachat de l’Olympique de Marseille. Dans les colonnes de La Provence, il a affirmé que sa demande avait été recalée par les tenanciers phocéens.

« L’entourage du groupe Louis-Dreyfus nous a répété que le club n’était pas à vendre. Le bruit ambiant autour de la cession ne semble pas avoir lieu d’être. On nous a dit, en revanche, que le capital pouvait être ouvert et que de tels dossiers pouvaient être étudiés. Mais cela ne correspond pas au souhait de notre investisseur dont l’objectif était de prendre le contrôle du club. Notre client a bien compris cette position. Les choses ont été clarifiées de manière très élégante et très claire. À la Louis-Dreyfus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *