Portugal : Fernando Santos, « Il faut savoir être pragmatique »

En dépit de grandes difficultés, et dominé par la Croatie durant la majorité de la rencontre, le Portugal a su tirer son épingle du jeu au terme d’une partie engagée dans l’entre-jeu. Sélectionneur de la Seleção, Fernando Santos a livré son ressenti au coup de sifflet final.

 

 

La réaction de Fernando Santos

 

« C’était un match très tactique. On a tenté de prendre le jeu à notre compte, mais la Croatie ne nous a pas permis de le faire. Eux aussi ont voulu contrôler, maîtriser la partie, mais on ne les a pas laissés faire non plus. On a fait face à une grande équipe qui a pratiqué le meilleur jeu du premier tour. Cela a été très serré, très dur. Nos adversaires ont beaucoup tenté, mais on était préparés à cela. J’avais mis en place une équipe en mesure de lutter, de faire face à la qualité de passes croate. On ne les a pas laissé partir en contres non plus.

On a eu un brin de réussite, mais oui, elle était plutôt juste et méritée. Tout au long du match, c’était très équilibré et dans les quatre dernières minutes, il y a eu un peu de folie, et ce cela a penché de notre côté. Bien sûr, on doit encore progresser dans le jeu offensif, l’attaque. On voulait s’appuyer sur la qualité de centre de nos latéraux, mais on a eu du mal. On a aussi manqué de vitesse dans nos transmissions, mais il faut aussi féliciter la Croatie qui nous a bien contrariés. Mais il faut savoir être pragmatique. On aimerait toujours développer un jeu plus spectaculaire, mais pour gagner un tournoi, il faut parfois avoir d’autres vertus.

La Pologne ? Ce sera un match très difficile. La Pologne est une équipe solide, très forte. J’ai vu son match contre la Suisse (1-1, 5-4 aux t.a.b.). Cela a été difficile, équilibré. La plupart de leurs joueurs sont en Bundesliga et sont de grande qualité. »

 

Avec L’Equipe.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *