Pro D2 : Aurillac, un premier test « sans trop de pression » pour Perpignan

Vainqueur du Stade Montois lors de la première journée, Perpignan va affronter ce jeudi soir un deuxième récent demi-finaliste, Aurillac (coup d’envoi à 20h45). Sauf que c’est une véritable performance que les Catalans vont devoir réaliser s’ils veulent repartir de Jean-Alric avec les quatre (ou cinq) points de la victoire, les Cantalous n’ayant pas connu la moindre défaite à domicile la saison dernière. Interrogé par France Bleu Roussillon, le deuxième ligne Guillaume Vilaceca, titulaire en deuxième ligne ce jeudi, a évoqué la reprise des siens et ce match face au Stade Aurillacois.

« On apprend à découvrir le nouvel entraîneur, le projet de jeu. On avance. On a eu un premier match compliqué, mais on a gagné. Là on va essayer de continuer à mettre notre jeu en place. Ce n’est que la deuxième journée, on n’a pas encore tous nos repères, mais cette première victoire nous a aidé à travailler dans la sérénité. Maintenant on va aller se tester chez un gros sans avoir trop de pression. »

Un point de vue différent de celui de Maxime Petitjean, le capitaine des rouge et bleu affirmant en début de semaine que la victoire était impérative. « Le premier objectif est bien entendu de gagner, pour rester sur l’invincibilité à domicile. De plus, c’est une équipe qui prétend aux phases finales, voire à l’accession directe, donc il est important de prendre des points, et tout faire pour ne pas leur en laisser. Ils viennent de battre Mont-de-Marsan et ont donc acquis de la confiance, et viendront à Aurillac pour ramener quelque chose. »

 

Pour rappel, voici les compositions des deux équipes 


Le XV de départ d’Aurillac :
Escur, Catanzano, Khatiashvili ; Granouillet, Datunashvili ; Vialle, Maninoa, Briatte ; Boisset, Petitjean ; Gaston, Lilomaiava, Colliat, Luatua ; McPhee.

Remplaçants : Pelissie, Fournier, Nouhaillaguet, Ostberg, Nanette, Renaud, Valentin, Taukeiaho.

 

Le XV de départ de Perpignan : Mailau, Genevois, Brown ; Vilaceca, Millo-Chluski ; Brazo, Lemalu, Strokosch ; Ecochard, Mafi ; Nawaqatabu, Piukala, Cocagi, Pujol ; Farnoux.

Remplaçants : Carbou, Forletta, Charlon, Bachelier, Descons, Belie, Torfs, Muller.

 

 
Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *