Pro D2 – Béziers : Le club s’indigne publiquement de l’attitude du président d’Aurillac !

Après un week-end sans match, Béziers devait recevoir Aurillac le 26 octobre prochain au stade de la Méditerranée. Devait, car les Biterrois ne pourront recevoir dans leur antre habituelle, à la suite d’un arrêté municipal interdisant l’utilisation du terrain d’honneur jusqu’au 2 novembre (en raison d’une réfection de la pelouse).

L’ASBH a alors demandé au Stade Aurillacois d’échanger les rencontres et de plutôt se déplacer dans le Cantal. Sauf que le président Christian Millette a refusé cette proposition. Ce que regrette publiquement le club héraultais ce mardi…

Béziers et la « bien piètre image donnée »

« Malgré tous les efforts de nos présidents à tenter de convaincre le Stade Aurillacois et nos discussions avec la Ligue Nationale de Rugby, en espérant qu’elle favorise cet échange de bon procédé, nous nous retrouvons aujourd’hui contraints à chercher un terrain de substitution homologué par les instances du rugby, explique-t-il dans un communiqué. C’est une bien piètre image que Monsieur Millette, par ailleurs membre du Comité Directeur de la Ligue Nationale de Rugby et représentant de clubs de pro D2, donne du rugby et de ses valeurs. »

Regrettant également les nombreux obstacles auxquels il doit faire, Béziers assure faire de son mieux pour trouver une solution, tout en étant convaincu du soutien de ses supporters. « Aurillac se devra de jouer non pas contre 15 mais contre 16 joueurs », conclut-il.

Pour le communiqué complet, c’est par ici

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *