Pro D2 – Biarritz : « Le club a besoin de plus de 1 million d’euros »

De l’agitation en coulisses. Sur fond de tensions en haut lieu entre les investisseurs d’Hong-Kong, les dirigeants historiques et les nouveaux, Biarritz se prépare à un moment important. Après avoir validé les comptes pour la saison écoulée il ya quelques semaines, le BOPB présentera ce vendredi à la DNACG les finances du club pour le prochain exercice. En ce sens, le président Raynaud a d’ailleurs lancé un appel aux actionnaires la semaine dernière. « Il y a urgence mais je suis moins inquiet sur ce deuxième volet que sur l’examen des comptes de la saison écoulée, qui avait lieu le 26 avril, explique le Maire de la ville Michel Veunac dans les colonnes de Sud Ouest ce mercredi. Pour cette échéance-là, les actionnaires ont fait ce qu’il fallait pour passer le cap. Cela dit, pour le dossier qui sera présenté vendredi, j’ignore s’il y a es contributeurs au budget et s’ils ont donné les garanties nécessaires. »

Veunac : « Être réconforté à court, moyen et long terme »

Comme beaucoup de Biarrots, Michel Veunac aimerait « être réconforté à court, moyen et long terme, que ce soit humainement ou financièrement ». Il faut dire que ce dernier n’ignore rien de la situation financière du récent barragiste de Pro D2. « Nous savons où en est le club. Aujourd’hui, il a besoin de plus de 1 million d’euros. » Une somme conséquente…

Et en attendant d’être complètement rassuré, il espère (enfin) un dialogue entre les différentes parties. « Je suis un éternel optimiste. Je fais confiance aux hommes, à leur sens des responsabilités. Il y a solution pour sortir de la crise : que les trois courants se parlent. Il faut se ressouder autour de ce qui est en commun entre tous : l’amour du club (…) Il y a des divergences mais tous ces hommes d’affaires ont le sens des responsabilités et aiment le BO. Je suis prêt à les aider à se rapprocher car en continuant dans une logique d’affrontement, on n’arrivera à rien. »

 

 

 

Crédit photo : Sud Ouest – Emilie Drouinaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *