Pro D2 – Biarritz : Le club veut prendre exemple sur… le Stade Rochelais !

Louis-Vincent Gave et Jean-Baptiste Aldigé (photo), les deux nouveaux hommes forts du Biarritz Olympique, tenaient une conférence de presse mercredi après-midi. Histoire de présenter en détail le nouveau projet de la formation biarrote, qui s’est qualifiée pour les phases finales de Pro D2 ces deux dernière années.

Biarritz « veut se calquer sur le modèle »

Et si le BOPB veut « devenir le club de référence, sur la formation, sur notre territoire », cela n’empêche pas les dirigeants de regarder ce qu’il se fait ailleurs. En prenant notamment La Rochelle en exemple. « Si mes souvenirs sont bons, le Stade Rochelais est monté puis descendu deux ou trois fois avec un budget en Pro D2 autour de 6 ou 7 millions, a expliqué Aldigé, des propos rapportés par Rugbyrama. Ils sont montés, descendus, mais ce n’était pas grave. La politique générale restait la même. Ils ont engrangé, ont investi dans la structure. Biarritz doit se calquer sur le modèle : un euro en masse salariale, un euro en structure. »

L’objectif est simple : que les résultats décrochés sur le terrain – s’ils sont satisfaisants – amènent le club à se développer et à prendre une nouvelle dimension. Aldigé toujours. « Ils ont rendu attrayant leur produit puisqu’aujourd’hui, il y a une liste d’attente pour être partenaire là-bas. Puis, ils ont fait un pari : Victor Vito. Grâce à leurs résultats sportifs, ils avaient les moyens de se payer ce genre de pari. Ça a marché, puis vous avez l’histoire de ces dernières années où ils ont décollé. Tout ça n’est que le fruit d’un travail sportif. C’est le sportif qui a amené le financier et non le contraire ». 

 

 

Crédit photo : Capture d’écran chaîne Youtube France 3 Aquitaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *