Pro D2 – Biarritz : Les actionnaires Ledoux-Gufflet passent la main et laissent le pouvoir !

Cela sonnait (presque) comme une évidence, c’est désormais une certitude : Bruno Ledoux et Benjamin Gufflet – les deux actionnaires qui dirigent le Biarritz Olympique depuis quelques mois avec le président Benoît Raynaud – ont décidé de quitter le pouvoir. Et c’est par le biais d’un communiqué, rapporté par Sud Ouestqu’ils ont officialisé la nouvelle.

Le communiqué du duo Ledoux-Gufflet

« Dans un esprit d’apaisement et de déblocage de la situation, et face à l’absence d’un sursaut pour que le club reprenne par lui-même son avenir en mains, Bruno Ledoux et Benjamin Gufflet annoncent être disposés à offrir à Louis-Vincent Gave les participations qu’ils détiennent au sein d’ATSI et que la famille Kampf leur avait vendues. Ils portent à la connaissance du repreneur qu’ils seraient heureux que tout ou partie desdites parts revienne, à titre gracieux, aux cinq clubs de supporters, de manière équitable, afin de leur permettre, s’ils le souhaitent, d’être associés à l’avenir de leur club. Pour notre part, nous nous retirons de tous nos mandats. Nous remercions tous les gens qui nous ont soutenus ainsi que Benoît Raynaud pour son travail et son implication de tous les jours, dans une période difficile. Comme cela a été souhaité par le plus grand nombre, la décision et l’avenir du club appartiennent désormais à Louis-Vincent Gave et Jean-Baptiste Aldigé. Bonne chance à eux et nous souhaitons le meilleur pour le BO. »

Vous l’aurez compris, c’est Louis-Vincent Gave qui va désormais prendre la tête du club (Nicolas Brusque est évoqué pour prendre la présidence), lui qui avait promis d’injecter une somme colossale de 3 millions d’euros s’il accédait aux responsabilités. Un montant qui suffirait à assurer la place du BOPB en Pro D2 la saison prochaine. Pour rappel, relégué en Fédérale 1 par la DNACG il y a quelques jours, le club basque passera un oral de rattrapge mi-juin. Avec (enfin) un peu de sérénité ?

 

 

Crédit photo : Jean-Daniel Chopin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *