Pro D2 – Biarritz : « Très inquiet » pour le club, Gonzalo Quesada réclame l’arrivée de Louis-Vincent Gave !

Arrivé l’été dernier à Biarritz, Gonzalo Quesada a réussi sa mission sportive cette saison en qualifiant le BOPB pour les phases finales de Pro D2. Financièrement, le club basque va en revanche beaucoup moins bien, récemment relégué à titre provisoire par la DNACG en Fédérale 1. De quoi préoccuper le technicien argentin. « Je suis très inquiet, expliquait-il ainsi ce samedi dans les colonnes de Sud Ouest. À l’époque, quand Federico (Martin Aramburu, président des Socios), Nicolas Brusque (ancien président du BO) et les historiques ont été écartés, je leur ai dit que j’étais prêt par loyauté, surtout pour mon ami Federico, à m’écarter. Mais ce sont eux qui m’ont demandé de continuer (…) J’ai donné le maximum à chaque fois, en fonction des différents changements de dirigeants. Mon seul camp, c’est le BO. »

Quesada : « Ce n’est pas choisir un camp ou l’autre »

Pour l’ancien entraîneur du Stade français, des décisions doivent désormais être prises. « On est à dix jours de la reprise de l’entraînement… Je pense que la seule solution viable maintenant, c’est l’arrivée de Louis-Vincent Gave, affirme ce dernier, toujours dans Sud Ouest. Aujourd’hui, si on n’a pas pu nous présenter des garanties financières,  je vois difficilement comment ça peut changer d’ici le 4 juin. Ce n’est pas choisir un camp ou l’autre, c’est la réalité. Louis-Vincent Gave a annoncé le montant qu’il était prêt à investir (3 millions d’euros dans un premier temps) et son projet de club, à court et moyen terme, qui est assez clair. » Louis-Vincent Gave, l’homme d’affaires qui a apporté plus d’un million d’euros au club l’année dernière et qui s’est déjà vu refuser une offre de reprise du club par le passé.

S’il précise que ce n’est pas pour autant une question de confiance et qu’il n’a aucun problème avec l’équipe dirigeante actuellement en place, Quesada ne voit pas comment Biarritz « pourrait se passer de Louis-Vincent Gave et de son projet ». Sera-t-il entendu ? Les prochains jours nous le diront.

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *