Pro D2 – Carcassonne : Christian Labit en colère contre les arbitres de touche !

Vainqueur la saison dernière, Carcassonne n’a pas réédité l’exploit et s’est incliné de peu vendredi soir à Sapiac (12-16). Et si ramener un point de bonus défensif de Montauban n’est pas forcément un mauvais résultat, Christian Labit assure que ses joueurs méritaient mieux. « Je suis très déçu car je pense que nous aurions dû l’emporter. Ce n’est pas de la prétention, juste une réalité, explique-t-il à La Dépêche du Midi. Vendredi soir, nous avons eu les opportunités, notamment en seconde période. Imaginez-vous qu’avec quasiment aucun ballon en touche, nous ne mourons qu’à quatre points ! Avec plus de cohérence dans ce domaine, nous l’emportions ! Maintenant, nous allons nous satisfaire de ce point de bonus. »

Christian Labit : « Il faut qu’il y ait du changement à ce niveau »

Le manager de l’USC n’a pas non plus été franchement emballé par… la prestation des arbitres de touche. « Je déplore le manque d’investissement des arbitres de touche, regrette-t-il. Ce sont les mêmes depuis quinze ans, alors que l’on change ceux du centre parce qu’on a envie qu’ils progressent. Il faut qu’ils soient aussi professionnels que celui qui est au milieu, sinon, nous n’avancerons pas. »

Pour illustrer ses propos, l’ancien troisième ligne du Stade toulousain avance deux cas bien précis. « Je ne vais citer que deux exemples. Sur l’action qui amène l’unique essai de la rencontre, il y a un en-avant d’un mètre sur la dernière passe devant l’arbitre de touche, sur celle qui débouche sur le carton jaune d’Ursache, il tolère plus le tricheur que celui qui subit. Aujourd’hui, c’est une grosse problématique. Il faut aussi qu’il y ait du changement à ce niveau. » Prochain rendez-vous vendredi prochain pour les jaune et noir, avec la réception de Soyaux-Angoulême.

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *