Pro D2 : « C’est un peu comme si on avait perdu »… Les Bayonnais très déçus malgré la victoire !

Un essai inscrit dès la 2e minute de jeu, 19-0 à la mi-temps pour un succès final sur le score de 29-12… Que l’on soit clair, l’Aviron Bayonnais n’a jamais craint pour sa victoire ce vendredi face à Colomiers. En revanche, et alors qu’ils avaient trois essais d’avance à l’issue du premier acte, les Basques n’ont finalement pas décroché le bonus offensif. Ce qui leur laisse un goût bien amer en bouche.

« On est passé à côté de notre sujet, on a perdu beaucoup de ballons en conquête, en touche surtout (..)  Malgré ça, on a réussi à être très opportunistes et on a réussi à marquer en première mi-temps, mais, au fur et à mesure du match, ça nous a été fatal. C’est un peu comme si on avait perdu, parce que l’on a perdu un point très très important pour nous », regrettait l’entraîneur des avants Joël Rey en conférence de presse, des propos rapportés par France Bleu Pays Basque

L’Aviron Bayonnais doit s’en servir

Un avis partagé par Peyo Muscarditz. « Oui y a la victoire, mais… on aurait eu le bonus on aurait eu la même frustration. Il y a beaucoup de ballons tombés. Tout le vestiaire a le même sentiment de frustration. On va pas se mettre le doute mais ça fait réfléchir (…) Surtout on doit marquer dans les 10 derniers mètres. On est meilleurs à 80 mètres de leur ligne qu’à 10 mètres. On marque pas sur les temps forts. » 

Le talonneur Grégory Arganèse tentait lui de positiver. « Ces matchs-là il vaut mieux les gagner. On n’a pas trop de munitions mais on arrive quand même à gagner (…) On ne peut que s’améliorer et ça ne peut qu’être de bon augure. On peut se servir de ce match d’aujourd’hui (de vendredi soir NDLR) pour dire « attention », parce que l’on aurait pu passer à la trappe. On s’est compliqués la tâche, maintenant il faut s’en servir pour aller de l’avant et éviter de refaire des prestations comme celle-ci. » 

Quoi qu’il en soit, et après ce nouveau succès à Jean-Dauger, l’Aviron pointe à la deuxième place du classement, après 25 journées de disputées. L’ensemble du club ciel et blanc aurait signé des deux mains si on leur avait dit cela en début de saison…

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *