Pro D2 – ITW Quentin Etienne (Oyonnax) : « Refaire de Mathon une citadelle imprenable »

Après la défaite vendredi dernier à Béziers (28-34), Oyonnax reçoit ce jeudi soir en ouverture de la troisième journée de Pro D2 une autre formation du haut de tableau de Pro D2 : Colomiers. Conscient de la qualité de cette équipe columérine, le demi d’ouverture de l’USO Quentin Etienne ne veut cependant pas se faire surprendre à Mathon, qui doit redevenir une citadelle imprenable.

 

Comment s’est passée votre semaine après la défaite face à Béziers vendredi soir ?

Quentin Etienne : On était conscients de notre mauvaise performance face à cette équipe et du travail qu’il nous restait encore à accomplir. Le groupe s’est remis très vite au boulot et la semaine s’est très bien passée, malgré le peu de préparation vu que nous rejouons jeudi.

 

Cette défaite à 0 point ne vous laisse-t-elle pas des regrets ? Le bonus défensif, au moins, était envisageable…

Q.E. : Bien sûr. Avec notre remontée en seconde mi-temps, on a imaginé tous les scénarios possibles, que ce soit la victoire ou le fait de prendre le point de bonus défensif. Mais si nous n’avons pas réussi à l’obtenir, c’est que nous ne le méritions pas. C’est un match qu’il ne faudra pas reproduire mais qu’il faut garder dans un coin de notre tête afin de ne pas refaire les mêmes erreurs.

 

Le fait de jouer ce jeudi après le déplacement à Béziers vendredi dernier complique-t-il votre préparation ? 

Q.E. : C’est plus compliqué à gérer oui, mais grâce au staff et aux kinés notamment, on a pu bien récupérer du voyage et du match en lui-même.


Cette défaite face à l’ASBH montre également qu’Oyonnax ne va pas dominer le championnat de la tête et des épaules comme certains le disent…

Q.E. : On le savait déjà, et ceux qui disent le contraire se trompent. Le Pro D2 est un championnat de très haut niveau désormais, ça sera à nous de sortir les meilleurs matchs possibles pour s’imposer, notamment à l’extérieur.

 

Place ce jeudi à la réception de Colomiers, demi-finaliste la saison dernière…

Q.E. : Il n’y a plus vraiment de petites équipes dans ce championnat mais c’est vrai que Colomiers est en train de s’installer dans le haut du tableau. C’est l’un des plus gros affrontements que l’on va avoir à négocier cette saison.

 

Quels sont les points forts de cette équipe ?

Q.E. : C’est une formation très complète, avec de nombreux joueurs qui peuvent la différence. Ils aiment mettre de la vitesse dans leur jeu et aller sur les extérieurs. Il nous faudra être très vigilants.

 

Pour vous, il est important de rester invaincus à Mathon…

Q.E. : C’est sûr, surtout au vu de la saison dernière qui a été assez compliquée. Cela nous tient à coeur de nous racheter et de montrer un meilleur visage devant notre public. Il faut refaire de Mathon une citadelle imprenable et que nos adversaires se disent quand ils arrivent que ça va être plus que difficile de gagner à Oyonnax,

 

Sentez-vous une certaine pression en raison de cette étiquette de favoris qui vous colle à la peau ? 

Q.E. : On la sentira au fur et à mesure de la saison, là ce n’est encore que le début. Mais on sait que l’on est attendus partout et qu’on a un statut à défendre. Quand on se déplace, les équipes en face se disent qu’elles vont jouer contre une ancienne formation de Top 14 et donnent tout.

 

Venez suivre demain sur notre site à partir de 20h40 le direct commenté de cette rencontre !

 

 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *