Pro D2 : La nouvelle formule du championnat inéquitable ? Fabrice Landreau n’est pas de cet avis !

Après 33 matchs disputés cette saison – dont déjà trois de phases finales – Grenoble recevra samedi après-midi Oyonnax pour un match de barrage décisif. La situation est simple : le vainqueur aura droit au Top 14 la saison prochaine, le vaincu descendra (ou restera si c’est le FCG qui s’incline) en Pro D2. Se pose alors le problème de l’équité, les Grenoblois ayant disputé plus de rencontres que l’USO (33 contre 26 en Championnat). Et si on peut ajouter au total les 6 matchs de Challenge Cup des Oyonnaxiens, on sait très bien que les coachs font souvent tourner dans cette compétition… Alors, la nouvelle formule instaurée par la Ligue est-elle mauvaise ? Fabrice Landreau ne partage pas cet avis.

Landreau : « Préparer un projet sur plusieurs années »

« Je trouve pour ma part que la formule est bonne. On veut éviter ces équipes qui font inlassablement des allers et retours comme par le passé, explique l’ancien entraîneur du FCG, aujourd’hui à Toulon, dans les colonnes du Dauphiné Libéré. Les clubs qui prétendent accéder au Top 14 sont obligés de se structurer économiquement. Quand on est un puriste, on peut penser que ce n’est pas équitable, mais quand on voit les difficultés que peuvent rencontrer certains clubs ensuite, je me dis qu’il vaut mieux préparer un projet sur plusieurs années et avoir les moyens d’engager les meilleurs joueurs. » 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *