Pro D2 : Matchs en semaine, Paul Goze satisfait, les supporters beaucoup moins !

Du 8 au 10 juillet se tenait le congrès annuel de la fédération française des supporters de rugby à Montauban auquel était invité Paul Goze, président de la LNR. Venu répondre aux interrogations des supporters, il a notamment dû évoquer le bilan des fameux matchs en semaine, tant critiqués par les principaux intéressés…

Perte de 1,685 millions d’euros

C’était à prévoir ! La mise en place des matchs en semaine n’avait déjà franchement pas fait l’unanimité chez les supporters et amoureux de ce Pro D2, le bilan n’est pas franchement des plus positifs. Outre une augmentation logique des droits télé (multipliés par 6 selon le président de la ligue), les autres résultats ne sont pas des plus encourageants : baisse des entrées de 7%, baisse d’affluence de 4%, baisse des recettes des clubs de 1 million d’euros et 685 000 euros des recettes dérivées… Mais pour Paul Goze, cette perte de 1,685 million d’euros n’est « rien » comparée à l’augmentation de 5 millions d’euros des droits télé. Le solde est donc « positif »… à défaut de recevoir l’enthousiasme des supporters.

« C’est un problème d’habitude »

Bien que les horaires aient été décalés, notamment le vendredi soir, pour répondre à la satisfaction des supporters, ceux-ci ne lâchent pas et maintiennent toujours leur position de revenir aux matchs le samedi, à en lire les commentaires sur les réseaux sociaux. « Il n’y a jamais de décision parfaite. Je pense que c’est un problème d’habitude. Les autres sports s’y sont adaptés. N’oublions pas qu’il y a peu personne ne voulait passer aux matchs du samedi lorsqu’on était sur le sacro-saint dimanche 15 heures. » se justifiait d’ailleurs l’ancien président de l’USAP lors du congrès.

Puisque les autres sports s’y sont adaptés, les supporters de rugby deviendront, nul doute, des adeptes des matchs en semaine… en restant confortablement assis sur leur canapé. De quoi laisser des regrets quand nous constatons, en image, l’engouement qu’a entrainé l’unique match de Pro D2 programmé un samedi soir la saison passée…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *