Pro D2 : Perpignan décroche une précieuse victoire et met la pression sur ses concurrents

Pour ce match d’ouverture de la 25e journée de ProD2, l’USAP recevait l’Aviron Bayonnais dans son antre d’Aimé-Giral. Les Catalans se devaient de l’emporter pour conforter leur place de qualifiés et ont parfaitement réussi leur mission, en décrochant les quatre points de la victoire (23-10). Les Bayonnais enchaînent eux leur troisième défaite d’affilée mais conservent toujours la deuxième place.

 

Perpignan en puissance !

Les Catalans ont commencé doucement, mais sûrement ! C’est Jonathan Bousquet, l’arrière de l’USAP, qui ouvrait le score à la 13e minute grâce à une pénalité (3-0), avant d’en inscrire une autre quelques minutes plus tard (6-0, 26e minute). Les Catalans bénéficiaient par ailleurs des deux échecs de la part de Lucas Meret, le buteur bayonnais. À signaler dans ce premier acte un coup dur pour les Basques, avec la sortie sur blessure de leur valeureux capitaine Jean Monribot, touché au genou.

Et il fallait ensuite attendre la 32e minute pour voir Pierre Gayraud franchir la ligne d’en-but… en vain. Très bien défendu par Tom Ecochard, le deuxième ligne bayonnais ne pouvait aplatir et voyait son essai refusé. Même scénario ensuite pour l’USAP, où Yohan Vivalda commettait un en-avant derrière la ligne. L’arbitre revenait alors à la première pénalité et Jonathan Bousquet passait 3 points de plus sur la sirène, et renvoyait les deux équipes aux vestiaires sur le score de 9-0 en faveur des locaux.

Ecochard frappe d’entrée en seconde période

Au retour des vestiaires, il ne fallait pas attendre longtemps avant de voir les Perpignanais en action, avec un sublime essai de Tom Ecochard – encore lui – qui inscrivait le premier essai de la rencontre (43e, 16-0) ! C’est finalement à la 57e minute que les Basques inscrivaient leurs premiers points, via la botte de Guillaume Rouet (16-3).

Et alors que Bayonne tentait de revenir et enchaînait les actions, Lifeimi Mafi interceptait la passe de Méret avant de donner à son coéquipier Jean-Bernard Pujol, qui filait tout droit sous les perches (56e, 23-3). Les Catalans n’avaient donc qu’un objectif : prendre le bonus offensif ! Mais les Bayonnais ne lâchaient rien. Alors que les Perpignanais s’étaient longuement installés dans le camp adverse, Bastien Fuster récupérait le ballon et servait son collègue Julien Tisseron, qui inscrivait le premier et seul essai bayonnais de la partie, éloignant les espoirs de bonus offensif pour l’USAP (78e, 23-10, score final).

Les quatre points de la victoire permettent aux Usapistes de revenir à égalité de points avec Aurillac, 3e de ce championnat (63 points), en attendant les rencontres de demain soir. Bayonne enchaine pour sa part sa troisième défaite et conserve, malgré tout, sa place de dauphin. Les Bayonnais n’auront pas le droit à l’erreur la semaine prochaine lors de la réception de Tarbes.

 

Fanny Haas

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *