Pro D2 – USAP : François Rivière croit encore aux demi-finales

Avant la dernière journée de Pro D2, qui se tiendra dimanche, Perpignan est loin d’être assuré de disputer les phases finales du championnat. 6e de Pro D2, avec un point de retard sur Colomiers (5e), les Catalans ne sont d’ailleurs plus maîtres de leur destin. Conscient de cette situation, le président François Rivière veut néanmoins encore y croire, et prend son cas personnel comme exemple, lui qui est revenu après avoir subi un grave accident il y a quelques mois. « Je dis toujours que le proverbe le plus idiot c’est : il ne sert à rien d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. Je pense qu’il faut espérer pour entreprendre et réussir pour persévérer. Dans mon cas de figure, j’ai fait quatre minutes d’arrêt respiratoire il y a quatre mois et derrière trois semaines dans le coma, encore heureux que je croie en la vie et au fait que les choses puissent sourire« , a-t-il expliqué sur les ondes de Sud Radio.

Mais le président usapiste, comme très souvent ces derniers temps d’ailleurs, aime à répéter et à préciser que son plan de remontée en Top 14 s’étale sur quatre ans… « C’est évident que ce n’est pas une situation simple, mais à la base du plan ambition, que j’ai rendu public il y a un an, j’avais dit qu’il nous faudrait 4 ans pour remonter en Top 14. On est à la deuxième année, donc on va bosser. On a fait un recrutement assez costaud pour l’an prochain. L’objectif reste le même : un club comme l’USAP ne peut pas rester en D2, l’objectif doit être le Top 14. » De quoi dédramatiser un éventuel échec…

 

 

Crédit photo : L’Équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *