RC Lens : Rachat, Gervais Martel remercie Mammadov

Après des années de promesses, des mois de tractations et des semaines d’attente, le Racing Club de Lens a enfin fini par être racheté, suite à une liquidation judiciaire préalable. Présent en conférence de presse ce lundi, en compagnie d’Ignacio Aguillo (représentant de la holding Solferino, nouvel acquéreur du club), Gervais Martel n’a pas manqué de remercier Hafiz Mammadov pour s’être présenté afin de mener à bien ces tractations.

 

La réaction de Gervais Martel

 

 » On a mis la holding en liquidation, il y a à peu près un mois et demi. Je rappelle que cette holding était bien la société mère et que la filiale était la SASP. Je l’ai mise en liquidation lorsque cela allait commencer à aller mal pour la SASP. L’information importante est que, contrairement à ce que l’on aurait pu croire ou ce que l’on a pu dire, la SASP a fait face à ses responsabilités depuis maintenant deux ans malgré des rentrées financières qui ne sont jamais arrivées. Je voulais remercier les salariés du club qui ont réussi, avec moi, à réaliser ce tour de force. Il n’y a pas eu de retard de salaires, pas de retard de charges, et c’est quand même une grande satisfaction.

J’ai ouvert les comptes du club aux gens qui pouvaient être intéressés, qui sont venus faire des audits. Il y a eu successivement Grégory Maquet, Charles Gooré et la société Solferino représentée par M. Ignacio Aguillo. Grégory Maquet qui avait fait une proposition à M. Mammadov, s’est retiré du circuit. Derrière, M. Gooré, même s’il a eu bonne presse, n’a malheureusement pas pu apporter de preuves de l’intérêt financier qu’il avait pour le club, puisque aucun versement n’a été fait. Derrière, la solution développée par M. Aguillo est celle qui a été retenue. On a en effet eu confirmation, cet après-midi, de la décision définitive du tribunal de commerce. Je suis ravi pour le RC Lens, pour ses salariés, pour ses supporters que l’on puisse enfin voir le bout du tunnel !

Je retiens quand même que si M. Hafiz Mammadov n’était pas venu, il n’y aurait pas eu cette discussion aujourd’hui puisque le club aurait été rétrogradé et aurait déposé le bilan. Donc, merci à Hafiz Mammadov. Après, ce sont les aléas de la vie. Il y a eu des difficultés, et il fallait trouver une solution pérenne pour le club. Et c’est ce que l’on a trouvé – je l’espère – aujourd’hui. »

 

Avec RCLens.fr

(Ndlr : La conférence de presse débute à partir de la 16e minute)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *