Champions Cup – RCT : Patrice Collazo affirme que certains vont se réjouir de la situation

Toulon a débuté de la pire des manières sa Champions Cup ce dimanche, avec une défaite à domicile devant Newcastle (25-26). À l’issue de la rencontre, Patrice Collazo est notamment revenu sur la décision d’aller en touche plutôt que de prendre les 3 points alors qu’il ne restait que quelques minutes à jouer. Et assume ses responsabilités. « Ah, c’est ça qui vous intéresse, cette fameuse décision… C’est moi ! C’est moi. Mais j’aime bien aller jusqu’au bout de mes idées. C’est moi, et je vous regarde dans les yeux. Voilà. »

Collazo : « Il y en a déjà qui se font plaisir »

Le manager varois a également expliqué pourquoi il avait fait ce choix, tout en affirmant que certains allaient se réjouir que cela n’ait finalement pas porté ses fruits. « Tout simplement parce qu’on est dans un temps fort, parce que la pénalité est excentrée, parce qu’elle nous permet de passer que d’un point devant. L’équipe est sur une dynamique positive, elle a besoin de confiance et si on bascule là, on bascule totalement. Ça n’a pas basculé aujourd’hui (dimanche), mais ça basculera à force. Je sais qu’aujourd’hui ça va faire plaisir à certains… On va dire : c’est la faute à Collazo. Comme il y en a déjà qui se font plaisir, il n’y a pas de souci. »

Lors de la deuxième journée, samedi prochain, Toulon se déplacera sur la pelouse d’Edimbourg. Les rouge et noir n’auront plus le droit à l’erreur, sous peine de voir (déjà) leur aventure européenne en prendre un sacré coup.

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *