Rugby – XV de France : Jacques Brunel sent un sentiment de révolte chez ses joueurs

Écrabouillée la semaine dernière (11-52), l’équipe de France tentera de montrer un meilleur visage ce samedi lors de son deuxième test match face à la Nouvelle-Zélande. Et s’il a décidé de procéder à certains changements dans son XV de départ pour cette rencontre, Jacques Brunel sait que ses joueurs auront à coeur de se racheter. À la question de savoir s’il sentait un sentiment de révolte, sa réponse a en effet été claire. « Bien sûr, les joueurs ont été touchés et ont envie montrer un autre visage », a affirmé le sélectionneur national, des propos rapportés par L’Équipe. Nous voilà rassurés…

Brunel : « Que l’on montre autre chose »

Au-delà de penser à la victoire, Brunel veut avant tout que les Bleus montrent un visage plus proche de la réalité, notamment sur le plan défensif. « C‘est toujours délicat de dire que l’on va rivaliser et mettre cette équipe en difficulté. Je voudrais surtout que l’on montre autre chose, notamment sur l’aspect défensif, parce que le week-end dernier, on a fait des choses trop énormes. On ne peut pas faire ça contre les All Blacks. Je veux bien perdre face à une équipe qui impulse des mouvements, nous met sous pression, que l’on soit débordés, au point d’être empêchés de réagir, mais pas battus sur un seul mouvement parce qu’un joueur s’est trompé. Or, c’est ce qui s’est passé trop souvent. » Il s’agirait maintenant pour les Français de lier les actes à la parole. Car ces derniers ont trop souvent annoncé vouloir (ou être capables de) rivaliser… avant de se faire complètement dominer sur le terrain par la suite.

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *