XV de France : La mollesse de l’un, l’égoïsme de l’autre… Marc Lièvremont balance sur Pierre Camou et Bernard Laporte !

Auteur d’un Grand Chelem en 2010 et finaliste de la Coupe du Monde en 2011 (le XV de France n’a jamais fait mieux depuis) Marc Lièvremont n’a pourtant pas été épargné par les critiques durant son mandat (2007-2011). S’il n’a plus entraîné depuis la fin de son passage à la tête des Bleus, l’ancien troisième ligne reste néanmoins attentif à l’actualité du monde du ballon ovale, également consultant pour Canal+.

Dans le Midi Olympique Magazine du mois de juin – dont certains extraits viennent d’être dévoilés par Rugbyrama – il ne se montre pas tendre avec les dirigeants, ou anciens dirigeants, du rugby français. À commencer par Pierre Camou, l’ex-président de la FFR. « J’ai été déçu par l’action de Pierre Camou bien avant qu’il perde les élections. Autant j’ai défendu l’homme, autant je ne comprends pas l’inactivité dont il a fait preuve à la fin de son mandat. Il s’est entouré de personnes qui ont desservi le rugby français. Elles se sont desservis aussi. Il y a eu comme une forme de renoncement… »

Lièvremont : « Bernard Laporte bosse pour lui »

Est-il alors plus satisfait par le travail de Bernard Laporte ? « Il n’est pas l’homme de la situation, explique-t-il au sujet de l’ancien entraîneur du Stade français et de Toulon, pointant du doigt l’égoïsme de ce dernier. Bernard Laporte bosse pour lui. Il a accompli de grandes choses mais il n’a pas su fédérer autour d’une grande cause. Je pourrais dire la même chose de Serge Simon. Ce sont des personnes ambitieuses, déterminées et qui n’ont pas que des défauts. Mais ce n’est pas l’idée que je me fais du collectif, du rugby. Dans une Fédération, je ne crois pas qu’il soit possible de passer systématiquement en force. On ne peut pas se servir soi-même avant de servir la cause. »

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *