XV de France : Wesley Fofana a songé à arrêter sa carrière

S’il a déjà déclaré forfait pour la rencontre de samedi, Wesley Fofana disputera sans doute l’un des test matchs à venir du XV de France face aux All Blacks. Et renouera alors avec le maillot bleu, un an et demi après sa dernière sélection. Dans une passionnante interview accordée ce mardi à L’Equipe, le centre de l’équipe de France et de l’ASM est notamment revenu sur ses différentes blessures : d’abord celle au tendon d’Achille en janvier 2017, et enfin l’hernie cervicale en fin 2017-début 2018.

« Là, c’était vraiment grave, explique-t-il au sujet de cette dernière blessure. J’étais à C 2. Les chirurgiens m’ont expliqué qu’ils ne voyaient ça que tous les dix ans, que j’aurais pu mourir sur le terrain d’un simple choc. Voire avec de la chance, j’aurais été seulement paraplégique. Du coup, quand j’ai appris ça, de suite j’ai pris le temps de la réflexion, parce que même l’opération peut faire courir un risque. Aujourd’hui, j’ai deux enfants donc on a discuté longtemps avec les médecins et puis on s’est lancés. »

Fofana : « Si tu me dis qu’il y a le moindre risque… »

Le joueur de 30 ans s’est alors questionné sur la suite à donner à sa carrière. « Oui, répond-il à la question de savoir s’il a songé à arrêter ou non. J’ai dit au chirurgien :Si tu me dis qu’il y a le moindre risque pendant l’opération, j’arrête tout de suite.” Même si c’était une pathologie très rare, il m’a rassuré. La chance que j’ai eue aussi, c’est que la veille de mon intervention, il a opéré une personne qui souffrait de la même chose après un accident de voiture. Sinon, il ne me le faisait pas. »

Fort heureusement, tout ceci est désormais de l’ordre du souvenir uniquement. Il a depuis rejoué – que ce soit en Top 14 ou en Champions Cup face au Racing 92 – même si tous ces événements ont changé sa vision de son sport. « Je ne suis plus trop le rugby maintenant. Je ne bouffe plus des quantités de matches. Parfois des mecs m’apprennent des choses qui se passent dans le groupe (rires). » 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *