[Debriefing] TdC : PSG – OL (4-1)… et ça aurait pu être pire !

Le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais s’affrontaient samedi soir du côté de Klagenfurt (Autriche), à l’occasion du Trophée des Champions. Si certains espéraient voir un vrai match, ils auront finalement assisté à une simple leçon du PSG… face à ce qui devait être un adversaire.

 

Les compositions de départ

compositions psg ol trophée des champions

 

L’après-Ibrahimovic, le remplacement de Laurent Blanc par Unai Emery, la non-venue d’une grande star… pour ceux qui annonçaient le pire pour le PSG devant l’OL, il faudra repasser. Comme lors des matchs de ses préparations, le Paris Saint-Germain n’a pas fait de détail. Jeu direct, en une touche, pressing (très) haut, renversements, alternance entre jeu axial et passages sur les côtés… Paris a déroulé, lorsque Lyon s’est écroulé.

Le ton est d’ailleurs donné dés les premières minutes de cette partie. Malgré quelques projections vers l’avant, les Gones ne parviennent pas à créer le danger. Seul un but de Nabil Fekir, logiquement refusé en raison d’un hors-jeu, viendra faire passer un semblant de frisson dans la défense parisienne. Pour le reste : un manque d’intensité évident et des lacunes tactiques et défensives grossières, alliés à un (trop) important déchet technique, viendront punir les hommes de Bruno Génésio.

 

Une grosse affiche… à défaut d’un vrai match

 

Il ne faudra ainsi que neuf minutes à Javier Pastore pour trouver la faille dans cette rencontre. A la suite d’une récupération dans le couloir droit à hauteur de la ligne médiane, Layvin Kurzawa hérite du ballon sur son flanc gauche grâce à un renversement rapide de Hatem Ben Arfa. Seul dans son couloir, l’international français ajuste un centre tendu vers le second poteau. Lui aussi laissé à l’abandon, Javier Pastore crucifie Antony Lopes d’une reprise à bout portant.

1-0, le PSG marque sur sa première véritable accélération… Avant de faire le break sur sa deuxième fulgurance. Sur une touche rapidement jouée, Layvin Kurzawa transmet pour Angel Di Maria côté gauche. L’Argentin lance Javier Pastore dans la profondeur qui, en première intention, sert Lucas Moura (19e). Ce dernier bat Lopes d’un tacle rageur.

Peu après la demi-heure de jeu, c’est Hatem Ben Arfa (34e) qui vient alourdir la note. Sur une nouvelle passivité de la défense lyonnaise côté droit, suite à un renversement de Benjamin Stambouli, Layvin Kurzawa sert – au ras du sol – Angel Di Maria à hauteur. A l’entrée de la surface de réparation côté gauche (de l’attaque), l’Argentin sert en deux touches Hatem Ben Arfa au niveau du point de penalty. Seul en plein coeur de la surface adverse, l’ex-Niçois prend le temps de contrôler avant de trouver la lucarne de Lopes.

3-0 à la pause, l’équipe remaniée du PSG – privée de sa charnière centrale (Thiago Silva – Marquinhos), son milieu de terrain (Verratti – Krychowiak) et son attaquant de pointe (Cavani) – marche littéralement sur le onze type de l’OL. La deuxième période ne sera qu’une suite logique de cette démonstration. Javier Pastore trouve Layvin Kurzawa (54e) dans la profondeur, à la suite d’un coup-franc rapidement joué à hauteur de la ligne médiane. Le défenseur gagne son duel et offre une avance de quatre buts au PSG. Corentin Tolisso (87e) réduira anecdotiquement la marque en toute fin de match sur une action en première intention.

4-1 score final, le PSG – remanié – version Unai Emery a livré une prestation quasi parfaite. Concernant l’OL, celui qui sera a priori l’adversaire le plus redoutable pour la saison à venir pour les Parisiens, tout est à revoir. Si ce genre de copie se serait sans doute soldée par une victoire en Ligue 1, celle-ci a été trop insuffisante pour s’offrir un semblant d’espoir devant Paris. Malgré ce score déjà très lourd, les Gones peuvent néanmoins s’estimer heureux de ne pas avoir pris une claque encore plus importante. A noter par ailleurs qu’Alexandre Lacazette est sorti à la pause. Officiellement, il s’agit d’une blessure pour l’attaquant.

 

Résumé vidéo de PSG – OL

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *