Top 14 – Arbitrage : Didier Mené à la rescousse, « Pour moi ce ne sont que des coïncidences »

Plus les semaines passent et plus les polémiques enflent concernant l’arbitrage. Après le directeur sportif de Bayonne Nicolas Morlaes vendredi dernier – qui « faisait part de son mécontentement » – c’est le demi d’ouverture de Grenoble Jonathan Wisniewski qui ne cache pas sa colère depuis samedi soir. De quoi obliger le patron des arbitres français Didier Mené à prendre la parole. « On a du côté de Grenoble et de Bayonne – et ce n’est pas un hasard – beaucoup de frustration par rapport à l’arbitrage, a-t-il reconnu lundi soir sur Infosport+. Ce n’est pas un hasard car ce sont les deux derniers du championnat et ils ont la sensation d’être arbitrés comme des petites équipes. »

Mené : « On est très vigilant sur le sujet »

Mais pour Mené, il n’y a pas de petites ou de grandes équipes et les différents arbitres sont « sensibilisés » à ce sujet. « Chaque année, on a droit à ce genre de réflexions. Je sais aussi qu’on sensibilise les arbitres sur le fait qu’il est justement hors de question de différencier les équipes entre les petites et les soit-disant grandes. On est très vigilant sur le sujet, on ne peut pas empêcher les équipes mal-classées de penser qu’elles sont moins bien arbitrées que les autres. Mais pour moi, ce ne sont que des coïncidences. » Pas sûr que les Grenoblois partagent le même avis…

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *