Top 14 – ASM : Arthur Iturria, toujours deuxième ligne ou nouveau troisième ligne ? « Même moi je ne connais pas encore la réponse » !

Titularisé à trois reprises cette saison par le staff de l’ASM, Arthur Iturria l’a été deux fois en troisième ligne. Ce fut notamment le cas ce samedi lors de la réception de Toulon. Un éventuel repositionnement qu’il évoque dans les colonnes de Midi Olympique. « Avec Franck Azéma, on en avait déjà parlé l’an dernier, mais nous n’avions pas vraiment pu le faire en raison de l’hécatombe de blessures qui s’est abattue sur nous. Là, durant la préparation estivale, c’est un sujet qui est revenu sur le tapis et qui est bénéfique pour tout le monde. »

Mais alors, l’international français (3 sélections) se considère-t-il comme un deuxième ligne qui dépanne, ou comme une véritable solution en troisième ligne ? « Même moi, je ne connais pas encore la réponse. C’est assez nouveau, alors je ne me pose pas de question. Tant que l’équipe gagne et que je prends du plaisir… », explique-t-il.

 « La sensation de terminer les matchs plus frais, plus lucide »

Avec ce nouveau rôle, le joueur de 24 ans termine les rencontres avec de meilleures sensations. « J’en ai déjà parlé au staff. C’est peut-être dû au fait de moins subir la pression en mêlée, mais j’ai la sensation de terminer les matchs plus frais, plus lucide. Et les lendemains, mon corps est bien moins mâché. Ce n’était pas le même match, mais après le Racing et le Stade français, pour moi, c’était le jour et la nuit. »

Déjà cet été, Iturria avait affirmé que cela ne le dérangeait pas forcément d’évoluer. « En Espoirs, une année, j’ai joué numéro 6 toute la saison, quand Alexandre Audebert m’entraînait, détaillait-il auprès de L’Équipe. À Bayonne, j’y ai souvent joué aussi. C’était un autre niveau mais j’adorais ce poste, j’étais dans un rôle où je plaquais comme un deuxième-ligne mais où j’avais un peu plus de ballons. »

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *