Top 14 – ASM : Les entraîneurs sous pression ? « C’est une question à poser au président »

Malgré une dernière saison mitigée, l’ASM a choisi de miser sur la stabilité, tant au niveau de son effectif – très peu de recrues sont arrivées – que de son staff. Les Auvergnats devront néanmoins obtenir de meilleurs résultats et retrouver une place plus en adéquation avec leur standing lors du prochain exercice. Le Midi Olympique rapporte en effet ce vendredi que le staff « joue gros ». Encore sous contrat jusqu’en 2020, ce dernier pourrait se voir proposer une prolongation de contrat en cours de saison si les performances étaient au rendez-vous selon le Midol.

« Tous dans le même bateau » à l’ASM

Et si les Jaunards venaient (encore) à vivre une année compliquée ? La question pourrait alors à se poser – d’autant qu’un technicien comme Christophe Urios pourrait par exemple être libre l’été prochain s’il ne poursuivait pas à Castres. Interrogé à ce sujet, le troisième ligne Damien Chouly a accepté de répondre… sans trop en dire. « Je n’en sais rien. C’est une question à poser au président, expliquait-il ce jeudi à Sports Auvergne. Mais, on est tous dans le même bateau. C’est nous qui sommes sur le terrain et qui conditionnons les résultats de l’équipe. On est sorti frustré de la saison dernière, on veut tout simplement faire mieux. Ce n’est pas plus compliqué ça. » 

Et si l’ASM arrive à maintenir tout son effectif en bonne santé, il y a fort à parier qu’elle jouera les premiers rôles dans les mois à venir. Et plus aucun doute ne subsistera alors sur l’avenir de Franck Azéma et consorts.

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *