Top 14 – ASM : Eric De Cromières (déjà) en désaccord avec Bernard Laporte

Fraîchement élu, le nouveau président de la FFR Bernard Laporte a déjà fait part de son souhait de renégocier la convention signée entre la Ligue nationale de rugby et la Fédération. Comme le rappelle justement La Montagne, l’ancien manager du RCT souhaite en effet la mise à disposition des internationaux six mois par an, rien que ça. Voilà qui ne va pas plaire à tout le monde, à commencer par Eric de Cromières.

De Cromières : « On tombe dans le juridique »

« J’ai entendu que le nouveau président de la Fédération voulait prendre les joueurs sous contrat pendant six mois. Ma réaction est simple : On est tributaire des négociations entre la Ligue et la FFR, d’une convention qui a été signée jusqu’en 2020. Comment pourrait-il la dénoncer ? Là, on tombe dans le juridique, prévient le président clermontois dans les colonnes de La Montagne. Et si, pour des raisons x ou y, ça devait évoluer, ce que je ne pense pas, dans les conditions actuelles, il est hors de question pour moi, en tant que club d’accepter cela, sans revoir les règles de salary cap et d’indemnisations de mise à disposition. Je fais totalement confiance à la convention signée, qui n’est pas une signature sur un bout de papier. Je considère l’ASM protégée par cette convention (…) Après, 6 mois en club, 6 mois en équipe de France…c’est peut-être une solution, je n’en sais rien bien que les franchises celtes sont dans ce régime-là. Cela mettrait le bordel dans le rugby français actuel. »

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *