Top 14 – Barrages : Julien Seron (ex-CO) estime que « collectivement, Castres est plus fort » que Toulouse !

Un derby pour une place en demi-finale. Respectivement troisième et sixième de la saison régulière, Toulouse et Castres vont se retrouver samedi lors du barrage à Ernest-Wallon. Et si les Toulousains ont l’avantage de recevoir, le CO semble avoir trouvé la recette pour dominer les rouge et noir. Alors, à qui l’avantage ?

« Dégager un favori n’est pas simple. J’aurais envie de dire léger avantage à la formation qui reçoit, mais je suis persuadé que ce match ne se jouera pas à grand-chose, explique Julien Seron, ancien joueur de Castres aujourd’hui à Carcassonne, à La Dépêche du Midi. Christophe Urios met une bonne pression sur ses joueurs. Derrière, ça se transforme souvent en résultats positifs ou du moins pas très loin. Ce sera serré et un petit score style 18-15, 15-12 ou 20-15… Il y aura un bonus défensif mais il ne servira à rien. »

Seron : « Sur la conquête, je donnerais un avantage à Castres »

Demi de mêlée du CO de 2015 à 2017, Seron estime que les Castrais sont supérieurs dans certains domaines. « La puissance des Castrais est plus importante que celle des Toulousains. Sur la conquête, je donnerais également un avantage à Castres (…) Enfin, si le Stade dispose d’individualités supérieures au CO, collectivement, Castres est plus fort. »

Vainqueurs à deux reprises cette saison face au Stade, les hommes de Christophe Urios partent-ils alors avec un certain avantage ? « Ce serait une erreur de croire ça. Et les Castrais ne la feront pas, estime Seron. Les cartes sont redistribuées. C’est un nouveau championnat qui démarre sur un cycle très court. Puis Castres a aussi la pression de ses deux barrages perdus sur les deux dernières années face à Montpellier et Toulon. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *