Top 14 – Bilan : Clermont, de l’injustice et des regrets

Après Montpellier, Toulouse ou La Rochelle, place au bilan de l’ASMCA ce samedi ! Séduisant leader au terme des 26 journées de championnat, Clermont arrivait alors en phases finales avec certaines certitudes… qui ont volé en éclats face au Racing 92 à Rennes. Un levier de motivation supplémentaire pour la saison prochaine ?

 

Trois de chute à domicile

« Sur ce match, alors que l’on avait la fraîcheur physique et mentale, les joueurs ont découvert les sentiments de colère et d’injustice. » Il y a quelques jours à peine dans les colonnes de La Montagne, Franck Azéma avait toujours bien du mal à se remettre de l’élimination des siens et de certaines décisions arbitrales prises lors de de la demi-finale perdue face aux Racingmen il y a maintenant plus de deux semaines.

Pourtant, malgré son amertume et sa colère, l’entraîneur clermontois ne voyait pas tout en noir. « Cette saison, on a montré des choses très intéressantes. Pour moi, le groupe a grandi. » Après une première partie de saison délicate, avec des défaites « surprenantes » à domicile – face à Toulon (9-35), au Racing (16-20) et à Montpellier (15-19) – et une élimination prématurée dès la phases de poules de Champions Cup, les Jaunards se sont en effet parfaitement repris par la suite. « Après les vacances de février, le groupe a basculé vers plus d’autonomie et de prises de responsabilité », s’est félicité Azéma.

 

Le grand huit

Paradoxalement, c’est donc au coeur de l’hiver – notamment pendant le Tournoi des 6 Nations – que les jaune et bleu ont réalisé l’impressionnante série de huit victoires consécutives en championnat, avec notamment des succès à Castres, Toulon ou encore face à Bordeaux à Chaban-Delmas. Privé dans un premier temps de certains de ses internationaux, Clermont s’est alors trouvé de nouveaux hommes forts, à commencer par la pépite Alivereti Raka. Écrasant tout sur son passage, l’ailier fidjien a inscrit huit essais en neuf journées de championnat cette saison, rien que ça ! Constat similaire pour Noa Nakaitaci. Non retenu par Guy Novès pour le Tournoi, il s’est notamment distingué en marquant un triplé face à Grenoble au stade des Alpes. Petit à petit, l’international français a repris confiance en lui.

Et malgré deux défaites lors des quatre dernières journées (face au Racing et à Toulouse), les Auvergnats ont donc terminé – pour la deuxième fois sur les cinq dernières saisons – à la première place du classement, avec 88 points, soit 13 de plus que l’année dernière tout de même… La suite, vous la connaissez. Pourtant en tête de six points à quelques minutes du terme, les Clermontois ont été crucifiés par un essai de Juan Imhoff dans les tous derniers instants de la partie. Comme quoi, malheureusement pour eux, finir en tête du Top 14 ne sert pas toujours, au contraire…

 

La stat

0. Les Clermontois n’auront donc réussi à battre une seule fois le Racing cette saison… En plus de les éliminer en demi-finale, les Racingmen ont en effet vaincu les Jaunards à deux reprises lors de la saison régulière : en décembre au Michelin et en mai à Colombes (20-16).

Et maintenant

« Je suis agacé aujourd’hui, je le serai à la reprise en août et j’espère l’être tout au long de la saison. Si on doit se retrouver dans cette situation (en phase finale, ndlr), j’espère qu’on aura cette rancœur, cette rage de montrer que l’on valait mieux que cette fin cruelle. » Pour Franck Azéma comme pour l’ensemble du groupe, le scénario si cruel de la demi-finale va servir de levier de motivation supplémentaire pour attaquer tambour battant la prochaine saison, avec les renforts de Rémi Lamerat et de Sitaleki Timani notamment, sans oublier le pilier Jarvis.

C’est ensuite en phases finales qu’ils tenteront enfin de conjurer le « mauvais sort », eux qui devront désormais faire sans deux éléments emblématiques des saisons passées : Jamie Cudmore, parti à Oyonnax, et Brock James, qui a rejoint La Rochelle.

 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *