Top 14 – Castres : Christophe Urios, « Si on ne fait pas ce qu’il faut, on va avoir une désillusion »

Un peu plus tôt dans la semaine, Antoine Tichit assurait que Christophe Urios avait mis ses joueurs en garde contre un possible relâchement face à Perpignan ce samedi (coup d’envoi à 18h). Le manager tarnais ne veut pas que le CO prenne cette rencontre à la légère, mais réfute néanmoins le terme de match « piège ».

Christophe Urios « sait comment ça va se passer »

« Ce n’est pas un piège parce qu’on sait comment ça va se passer, a-t-il expliqué ce vendredi à l’issue de la mise en place, des propos rapportés par La Dépêche du Midi. On connaît les forces de Perpignan, c’est une équipe qui désormais joue pour l’honneur, une équipe qui joue beaucoup, qui est dangereuse avec des joueurs très agressifs. Il n’y a qu’à voir leur match, ils sont toujours très proches, même s’ils n’arrivent pas à les dominer. Si on ne fait pas ce qu’il faut, on va avoir une désillusion encore une fois. Dans leur tableau de chasse, gagner à Montpellier et faire tomber la tête du champion, ça aurait de la gueule. »

Pour les champions de France en titre, une défaite ferait tache, d’autant qu’ils ont déjà concédé trois défaites à domicile cette saison. « Si on pense qu’on est supérieur à Perpignan et qu’il suffit de rentrer sur le terrain pour gagner, je pense qu’on n’a pas retenu les leçons (…) Agen est passé par là, Bordeaux est passé par là. »

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *