Top 14 – Castres : Le départ de Christophe Urios ne perturbe plus les joueurs

Alors que les récents champions de France ont connu des saisons post-titre difficiles, le Castres Olympique semble être armé pour éviter ce piège : des recrues de qualité pour apporter de la fraîcheur, un état d’esprit qui n’a pas changé, et la volonté de vivre une belle saison avant le départ de leur entraîneur l’été prochain. « En fait le départ de Christophe (Urios NDLR) on en parlait davantage lorsqu’on ne savait rien », explique d’ailleurs Thomas Combezou à La Dépêche du Midi ce jeudi. Si l’incertitude autour de l’avenir du technicien a pu occuper les pensées du groupe il y a quelques semaines, les Castrais sont désormais tournés vers l’avenir. « Maintenant on le sait, on passe à autre chose, c’est comme le titre. Christophe est notre manageur jusqu’à la fin de la saison et tout le monde doit faire son boulot au mieux pour tirer l’équipe vers le plus haut possible. »

Castres « est passé à autre chose »

Le trois-quart centre du CO l’affirme, le titre a bel et bien été digéré par le groupe. « On est passé à autre chose, poursuit Combezou. La plupart du groupe a bien négocié le virage. On a vu ce qui s’était passé pour d’autres équipes championnes les années précédentes, on n’a pas envie de vivre la même chose. On fait en sorte de se préparer en conséquence. C’est particulier, mais bon, on en a profité, on restera les Champions de 2018, mais on se dit aussi que si on fait bien les choses, on peut le refaire en 2019. Même si, une fois de plus, on ne part pas favori et qu’on ne se prend pas la tête. » 

L’avenir dira bien vite si les Tarnais ont effectivement réussi à se projeter immédiatement sur leurs nouveaux défis : ces derniers affronteront en effet Montpellier, Lyon et Toulon lors des premières journées. Un programme chargé…

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *