Top 14 – Castres : Le Bouclier ? « Je n’ai pas encore complètement réalisé » avoue Antoine Tichit

Alors qu’il évoluait il y a quelques années encore en Pro D2, Antoine Tichit a décroché le Bouclier de Brennus avec ses coéquipiers du Castres Olympique début juin… avant de s’envoler pour prendre part à la tournée des Barbarians français. Une fin de saison – certes épuisante – rêvée pour le joueur de 29 ans. Depuis la Nouvelle-Zélande, le pilier avoue au travers d’une interview sur le site du club tarnais « ne pas avoir complètement réalisé ».

Tichit : « Au tout début, j’osais à peine le toucher »

« A vrai dire, je n’ai même pas encore complètement réalisé. Au tout début, j’osais à peine le toucher, comme si il ne nous appartenait pas vraiment. Et avec Dum’s (Julien Dumora), Armand (Battle), Mathieu (Babillot), on est partis très vite après le titre en ayant à peine le temps de voir nos familles, détaille-t-il. Une fois à Nouméa, les autres joueurs des Barbarians et du XV de France nous ont félicités et montrés des marques de respect pour ce titre, et là on réalise que l’on a accompli quelque chose de grand. »

Alors qu’il devrait affronter vendredi les Highlanders (il commencera la rencontre sur le banc des remplaçants), il aura ensuite bien mérité ses vacances. « Ce week-end, je m’apprête à jouer mon 34ème match de la saison, une trentaine titulaire… Ça commence à faire long mais avec le rythme des phases finales, ça s’est bien enchaîné. On est hyper content d’être là avec cette belle équipe des Barbarians mais après le match des Highlanders de cette semaine, on sera content d’être en vacances (rires)! »

Avant de repartir au combat avec Castres – dont le programme estival a été dévoilé il y a plus d’une semaine.

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *