Top 14 : Didier Lacroix explique pourquoi le Stade toulousain préfère recruter un Jerome Kaino plutôt que par exemple un Ardie Savea !

Si certains comme Maxime Mermoz et Pierre Fouyssac – depuis blessé – ont montré des choses intéressantes, la recrue la plus précieuse du mercato toulousain est sans aucun doute Jerome Kaino. Déjà titularisé à quatre reprises, le troisième ligne apporte tout son savoir-faire au jeune groupe toulousain. « Avec Jerome Kaino, par exemple, on a recruté plus qu’un joueur », se réjouit Didier Lacroix, tout en expliquant pourquoi le Stade toulousain a préféré miser sur un joueur de 35 ans plutôt que par exemple sur un Ardie Savea (24 ans), annoncé en France pour la saison prochaine.

Le Stade toulousain « avait plus besoin d’un Kaino »

« Avec Jerome Kaino, par exemple, on a recruté plus qu’un joueur. On a pris quelqu’un qui a le vécu d’un rugby différent et dominant, d’une attitude de travail, d’une certaine sagesse. Pour l’avenir, sans doute valait-il mieux prendre le petit Savea (Ardie, frère de Julian), mais nous on avait plus besoin d’un Kaino, parce que notre vestiaire est jeune et qu’il a besoin d’expérience », précise-t-il dans les colonnes de L’Équipe.

Le président des rouge et noir détaille les exigences de recrutement du club le plus titré de France. « C’est peut-être immodeste de dire ça, mais on va aussi vers des jeunes qui ont une certaine intelligence de fond, de jeu ou des deux. Résultat, on a des super mecs. Pas des gars qui se prennent pour des stars, mais des types qui sont à l’écoute de ce qui peut être bien pour le club. Parce que c’est aux joueurs de transmettre de l’enthousiasme. C’est comme ça que tu gagnes de l’affection, que tu embarques les gens. »

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *