Top 14 : Entraîner au Stade toulousain, « une opportunité » que ne pouvait pas refuser Virgile Lacombe !

Ancien joueur du club – au sein duquel il a notamment fait ses débuts chez les professionnels – Virgile Lacombe retrouvera le Stade toulousain la saison prochaine. Il sera l’entraîneur des avants du club rouge et noir, en remplacement de William Servat, qui va lui partir pour le XV de France.

Et pourtant, au tout début, et avant que le staff toulousain ne soit emmené à bouger, c’est bel et bien en tant que joueur que l’actuel talonneur du LOU Rugby avait été contacté. « C’est vrai, les premiers contacts que j’ai eus avec le Stade, c’était en tant que joueur, explique-t-il, des propos rapportés par Midi Olympique ce lundi. Pour la saison prochaine en tant que joker médical ou joker Coupe du monde, toutes les options étaient ouvertes… »

La suite de William Servat au Stade toulousain

Une offre que l’ancien du Racing 92 avait refusé, préférant se concentrer sur les débuts de sa carrière d’entraîneur, lui qui devait initialement coacher à temps plein les Espoirs lyonnais la saison prochaine. Mais ça, c’était avant LA proposition toulousaine.

« Cela avait été très dur de refuser une proposition de Toulouse en tant que joueur, mais à partir du moment où j’ai fait le choix d’aller vers une carrière d’entraîneur, l’idée d’arrêter ma carrière de joueur est devenue claire dans ma tête, poursuit-il. Et puis, quand William (Servat, N.D.L.R.) a pris sa décision de rejoindre le staff de l’équipe de France alors que Jean Bouilhou venait d’acter son départ à Montauban, j’ai reçu un coup de fil du président du Stade toulousain, qui me demandait si j’étais formellement engagé auprès de Lyon comme entraîneur. Ce n’était pas encore le cas… Je ne pouvais pas refuser cette opportunité. »

Avant de relever un nouveau challenge de taille dans la Ville rose, Lacombe, apparu à 19 reprises cette saison en Top 14, a encore des phases finales à disputer avec le LOU. Avec l’assurance de ne pas retrouver le Stade toulousain avant la finale, si les deux équipes parviennent à se qualifier pour le Stade de France.

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *