Top 14 : Fabrice Landreau reconnait que « ça semble agité » au Stade français…

C’était attendu, c’est désormais officiel. Ancien joueur et entraîneur du club, Fabrice Landreau est de retour au Stade français, sa signature ayant été annoncée ce jeudi par les Roses. Le technicien de 50 ans prendra ses fonctions dès lundi prochain, et arrive avec un titre de directeur sportif délégué. Mais alors, dans les faits, quelles seront ses prérogatives ? Premiers éléments de réponse…

« Etre le trait d’union entre l’équipe professionnelle et tous les besoins qui peuvent exister, le recrutement, la gestion des contrat, explique-t-il au cours d’une interview accordée à RMC Sport. Et puis être le trait d’union aussi avec l’association, accompagner Pascal Papé dans la découverte de talents au centre de formation et peut-être aussi réorganiser et restructurer le plan de formation. Je vais essayer d’apporter toute l’expérience que j’ai pu accumuler pour redonner une dynamique du pôle jeunes et être en soutien d’Heyneke Meyer par rapport à l’équipe professionnelle. »

Fabrice Landreau : « Une crise de croissance normale »

Il n’empêche que Fabrice Landreau débarque au sein d’une formation sous tension, avec certains membres du staff qui ont récemment été écartés (Robert Mohr et Julien Dupuy) et des joueurs historiques qui sont, au choix, mécontents de leur temps de jeu (Alexandre Flanquart par exemple), ou bien annoncés sur le départ (Jules Plisson, Djibril Camara ?). Il le reconnaît volontiers, mais estime que c’est « une crise nécessaire ».

« Cela semble agité mais j’ai envie de dire que c’était une crise nécessaire. Quand on fait l’historique de ce club depuis quelques saisons, il a été vendu pour un euro symbolique avant d’être champion de France en 2015 puis la fusion avec le Racing, la révolte des joueurs puis un nouveau projet, etc… j’ai envie de dire que c’est une crise de croissance normale, précise-t-il. Il y a forcément des avis divergents. La direction du club et son propriétaire (Hans-Peter Wild, ndlr) ont décidé d’avoir un objectif précis. Ils ont montré le chemin et l’objectif à atteindre. Nous devons garder le même cap tous ensemble en respirant le même air, ce qui n’était pas forcément le cas aujourd’hui. »

En espérant continuer sur leur lancée, notamment en championnat, puisque les Parisiens pointent tout de même à la quatrième place du championnat à l’issue des quatorze premières journées…

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *