Top 14 – Finale : Henry Chavancy mesure le chemin parcouru par le Racing

Véritable enfant du club, Henry Chavancy a tout connu avec le Racing, les moins bons moments comme les meilleurs. Alors forcément, le fait de se retrouver au Camp Nou de Barcelone en finale du Top 14 face au RCT est « vertigineux » pour lui. « Il y a 10 ans, on était dans les bas-fonds de la ProD2 et je n’aurai pas mis un centime sur le fait qu’on puisse se retrouver au Camp Nou pour disputer une finale de Top 14, explique-t-il à L’Équipe. Tout le mérite en revient aux dirigeants, Jacky Lorenzetti en tête, qui a su faire de ce club ce qu’il est redevenu aujourd’hui. On a une chance d’écrire un peu plus l’histoire de ce club, on nous l’a rappelé toute la semaine, on sait que les anciens sont derrière nous. On a très envie d’écrire une nouvelle ligne à son palmarès. »

« On pense au meilleur »

Forcément, pour lui plus que pour n’importe quel joueur du Racing sans doute, soulever le Brennus avec son club de coeur serait un véritable « rêve d’enfant« . « Par la force des choses, on pense au meilleur, surtout quand on est aussi proche de l’échéance. On imagine toujours les deux scénarios mais c’est vrai que celui qui revient le plus, c’est la victoire. Ce serait un aboutissement pour moi, un rêve d’enfant, de pouvoir soulever le Bouclier avec ce maillot. Il est un petit tôt pour y penser et j’aurai tout le temps de le savourer si ça arrive, mais c’est sûr que c’est un rêve. » Alors, est-ce l’année du Racing, comme tant d’observateurs le pensent ? Réponse ce vendredi soir.

 

 

Crédit photo : Panoramic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *