Top 14 / Finale – Racing : Les Blazers ? « Il fallait être classe pour rentrer »

Alors que leurs aînés de 1987 portaient des noeuds papillon lors de leur finale il y a 29 ans, les Racingmen version 2016 sont eux entrés en blazer vendredi soir sur la pelouse du Camp Nou à Barcelone. « On n’a pas refait les nœuds papillon car c’est leur histoire, mais on voulait faire quelque chose dans cet esprit décalé et on a opté pour les blazers. C’était une finale exceptionnelle dans un lieu exceptionnel, il fallait être classe pour rentrer et classe pour sortir, explique Laurent Labit à L’Équipe. » De son côté, le centre Henry Chavancy évoque lui « un clin d’oeil à l’histoire du club ». « C’est quelque chose qui a pu faire sourire certains, en étonner d’autres mais c’est un clin d’œil à l’histoire de ce club. » 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *