Top 14 / Grenoble – Pau : Ce qu’il faut retenir de cette rencontre complètement folle !

Dans cette rencontre déjà si importante pour le maintien, Pau a fait une très belle opération en allant s’imposer au stade des Alpes devant Grenoble ce samedi soir (39-38). Pourtant en retard de 13 points à la pause, les Béarnais ont réussi la pénalité de la gagne dans les ultimes instants de la partie. Vous avez loupé ce match ? Voici ce qu’il faut retenir !

 

Grenoble avait si bien commencé… 

Si l’enjeu a parfois tendance à tuer le jeu dans notre championnat, ce ne fut absolument pas le cas ce samedi entre Grenoble et Pau. En première période, les Grenoblois n’hésitaient pas une seule seconde à envoyer du jeu, du jeu… et encore du jeu ! Et s’ils se faisaient surprendre au bout de 10 minutes par un essai de Charly Malié, les hommes de Bernard Jackman réalisaient une première mi-temps pour le moins intéressante et satisfaisante. Portés par un Jonathan Wisniewski impeccable dans ses tentatives de tirs au but (5 pénalités et 2 transformations dans le premier acte pour lui) et dans l’animation, ces derniers inscrivaient deux essais (Taumalolo 23e, Estebanez 34e) pour un score de 29-16 à la pause.

 

Le retour palois

13 points, une avance suffisante pour les Isérois ? Visiblement, non… Au retour des vestiaires, les Palois revenaient en effet très vite dans la partie ! En six petites minutes de disputées dans le second acte, les Béarnais étaient déjà sur les talons de leurs adversaires, grâce à une pénalité de Taylor et un essai de Coughlan (46e, 29-26).

Et s’ils laissaient des occasions et des points en route – en allant en touche plutôt que de prendre les trois points par exemple – les vert et blanc prenaient néanmoins la tête au tableau d’affichage à la 66e, grâce à un essai de Vatubua, confirmé à la vidéo (33-32 pour Pau). La fin de match se « résumait » ensuite en un duel de buteurs…

 

Rien ne va pour le FCG…

Et – comme si rien ne voulait sourire pour Grenoble en ce début de saison – ce duel tournait à l’avantage … des Palois ! Tom Taylor répondait d’ailleurs à Wisniewski (75e, 36-35), avant que le demi d’ouverture et capitaine isérois ne refasse virer son équipe en tête à une minute du terme, suite à un effort de son huit de devant en mêlée fermée (38-36). Et alors que l’on pensait que le plus dur était fait pour les rouge et bleu, la Section récupérait une pénalité dans les toutes dernières secondes, en raison d’un hors jeu des locaux. De 30 mètres en face, l’ancien Toulonnais Taylor – qui aura eu la responsabilité du but toute la soirée – ne tremblait pas et faisait exulter le banc palois. Score final : 39-38.

Pour les Grenoblois, c’est indéniablement un coup dur derrière la tête. Très bonne opération en revanche pour les Béarnais, qui n’auront jamais rien lâché et qui auront comblé un déficit de 13 points en deuxième mi-temps. Chapeau !

 

Crédit photo : Sud Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *