Top 14 – J7 : Pour l’USAP et Grenoble, tout s’est joué dans les dernières minutes (et cela n’a pas souri à Perpignan)

Menée quasiment tout le long au tableau d’affichage  – dans une rencontre franchement peu emballante et sans essai – l’USAP pensait avoir fait le plus dur à la 78e, lorsque Paddy Jackson, qui avait raté une tentative de drop quelques minutes auparavant, ramenait Perpignan et Pau à égalité (9-9). Pour les Catalans, ramener un résultat nul du Hameau était en effet tout sauf une mauvaise opération. Oui mais… Le troisième ligne Karl Chateau se faisait sanctionner dans un ruck et, après la sirène, le jeune ouvreur palois Antoine Hastoy – auteur de tous les points de son équipe – donnait la victoire à la Section (12-9). Quand ça veut pas…

Pour le FCG, le scénario de la rencontre face à l’UBB a été totalement différent… Car les Grenoblois ont d’abord fait une entame en boulet de canon, avec deux essais inscrits en 15 minutes (Latorre, Fifita) et un score de 25-10 à la pause en leur faveur… avant de se faire peur en seconde période. Après une réalisation de Gorgadze (48e), Nans Ducuing ramenait l’Union Bordeaux-Bègles à trois petits points à quelques minutes du terme (74e, 28-25). Mais, contrairement à leurs rivaux pour le maintien catalans, les Isérois n’allaient pas craquer et parvenaient à enrayer la dernière attaque girondine, pour un succès précieux. À l’issue des 7 premières journées, le FCG totalise donc 10 points au classement. Combien pour l’USAP ? « Seulement » 3, soit quasiment quatre fois moins…

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *