Top 14 : Un jeu « trop sud-africain » au MHR ? « Les critiques étaient justifiées » selon Altrad

Pourtant deuxième du Top 14 – sur une série de sept victoires d’affilée en championnat – Montpellier n’a pas été épargné par les critiques cette saison, bien au contraire. C’est principalement le recrutement des Cistes qui a énormément fait parler, avec énormément de joueurs sud-africains qui ont posé leurs bagages dans l’Hérault – ce qui a conduit les hommes de Jake White à développer un jeu efficace mais stéréotypé, basé essentiellement sur le défi physique.

Altrad : « Nos matchs n’offraient pas un spectacle fantastique »

Interrogé à ce sujet sur les ondes de Sud Radio, le président Mohed Altrad a reconnu que certaines rencontres de ses joueurs n’avaient pas franchement fait lever les foules. « Les critiques étaient justifiées, car nos matchs n’offraient pas un spectacle fantastique, précise-t-il. On se concentrait sur les basiques, il y avait beaucoup de manques dans le jeu. Aujourd’hui vous l’avez constaté, il y a un peu plus de ce que les spécialistes appellent les « skills ». On a pas mal d’atouts dans notre jeu et on n’hésite plus à se contenter de quelque chose de basique. Prenez la touche contre le Stade français, il y a eu quatre ou cinq possibilités de lancement de touche. C’est ça, entre autres, qui nous a permis de faire des lancements parfois réussis. Globalement, on n’a plus peur. » 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *