Top 14 – La Rochelle : Grégory Patat répond à Jacques Brunel (et n’est pas franchement d’accord avec lui)

Récemment, Jacques Brunel faisait part de son intention de s’entretenir avec le staff rochelais. L’objectif ? Que Kévin Gourdon soit utilisé plus régulièrement au centre de la troisième ligne. Une utilisation qui pourrait être bénéfique pour le XV de France, notamment en vue de la Coupe du Monde 2019 au Japon. L’entraîneur des avants maritimes Grégory Patat s’est également exprimé à ce sujet. Et visiblement, il ne partage pas tout à fait l’avis du sélectionneur national.

Grégory Patat : « On ne fragilisera pas Kévin Gourdon »

« Il va falloir qu’on m’explique la différence entre un 8 et un 7, répond Patat, des propos rapportés par Sud Ouest ce vendredi. Mis à part les sorties de mêlée, il n’y a pas grand-chose. Je pense qu’on ne fragilisera pas Kévin Gourdon. Bien sûr, il y a la prise en compte de l’équipe de France qui est importante pour les quatre internationaux (Gourdon, Atonio, Doumayrou et Priso). Mais il faut qu’ils soient bons en club. » La saison dernière, Gourdon a été titularisé à deux reprises en numéro 8 : une fois en Top 14 et une fois en Champions Cup.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *